0

Vivez mieux en essayant l’autosuffisance

Introduction

Vivre avec peu, mais vivre mieux. Voici une réflexion doublement intéressante ! Intéressante pour votre bonheur et votre capacité à vivre mieux. Intéressante pour notre planète, car cela va vous permettre de consommer moins et de gaspiller moins.

C’est une réflexion qui se fait de plus en plus fréquemment par les experts en développement personnel. S’il est vrai que l’argent contribue au bonheur, il nous pousse souvent à aller trop loin dans la consommation. Un mode de vie plus simple et moins consumériste serait alors tout à votre avantage.

Voici pourquoi vous devriez le faire et comment vous lancer !

Il est urgent d’agir !

Notre société actuelle est celle de la surconsommation. Il est évident que lorsque vous avez pris l’habitude de consommer plus que nécessaire, ce n’est pas simple de changer d’habitudes. Pourtant, c’est vraiment possible de vivre mieux tout en trouvant votre bonheur, et tout en consommant moins. Ce qui n’est pas surprenant, c’est que cela en effraie plus d’un !

Pour vous convaincre de consommer moins, vous devriez vous pencher sur quelques statistiques éloquentes. Pensez au gaspillage alimentaire dans notre société. Cela représente plus d’un milliard de tonnes par an de nourriture jetée à la poubelle dans le monde ! Et cela se produit alors que dans de nombreux autres pays les gens meurent de faim. Pourquoi produire autant d’aliments, alors que l’excédent est simplement jeté à la poubelle ?

Manifestement, notre société a été trop loin dans son évolution vers la surproduction et la surconsommation. Et la surconsommation ne nous rend pas pour autant plus heureux. Les dépressions, les suicides, les maladies de cœur sont courants autant chez les personnes pauvres que chez les personnes riches !

Est-ce qu’une vie d’hyperconsommation mène au bonheur ? On ne peut que constater que ce n’est pas le cas. Non, le problème est ailleurs ! Vous devriez revenir à un mode de vie plus épanouissant et moins consumériste. Et ce n’est pas paradoxal ! Il y a des milliers de personnes qui le font chaque jour et qui s’en trouvent mieux. Alors, pourquoi pas vous ?

Apprenez à vivre de peu si vous voulez être heureux. Ci-dessous, je vous donne quelques astuces utiles pour y arriver.

Vous devez vous convaincre que vivre avec peu, c’est très bien

Votre premier obstacle à lever pour apprendre à vivre de peu est psychologique. Pour beaucoup de personnes, c’est carrément impossible !

Il y a beaucoup de raisons de ne pas franchir le pas, mais réfléchissez aux nombreux avantages qu’il y a à vivre simplement:

  • Consommer moins vous dégagera du temps pour vous plutôt que de prendre du temps à vous occuper de vos biens superflus. Laver votre voiture, nettoyer vos meubles … vous prend du temps. Donc, moins vous possédez, plus vous avez du temps pour vous occuper de vous et de vos proches. Consacrez plus de temps à améliorer votre bonheur.
  • En consommant moins, vous allez gagner beaucoup de place chez vous. Débarrassez-vous des biens que vous n’utilisez plus depuis longtemps. Il y a certainement des personnes à qui cela sera plus utile que d’encombrer vos armoires ! Ensuite, vous allez remarquer que votre maison va vous paraître tout de suite plus grande et moins encombrée ! De cette façon, vous prendrez plus de plaisir à vivre chez vous.
  • Plutôt que d’acheter sur un coup de tête, vous deviendrez un gestionnaire responsable. Vous réfléchirez avant d’acheter. Ensuite, vous épargnerez de l’argent qui sera utilisé à bon escient puisqu’il vous permettra de faire du bien à vos proches, vous offrir de nouvelles expériences inoubliables …
  • En possédant moins, vous serez moins stressé et moins malade puisque les efforts que vous faites pour entretenir vos biens impactent votre santé en provoquant beaucoup de stress. Moins vous possédez, moins vous avez à entretenir et moins vous êtes stressé. Sachez que les Indiens de la forêt amazonienne et les aborigènes d’Australie sont très peu stressés. En effet, leur mode de vie en connexion avec la nature est très simple et minimaliste. Pensez-y !

Ce sont quelques pistes qui vous expliquent que vivre de peu, c’est vivre mieux.

Comment pouvez-vous procéder concrètement pour vivre de peu ?

Essayez d’abord de différencier le désir et le besoin pour vivre de peu et savourer un vrai bonheur. C’est parce que nous n’arrivons pas toujours à faire cette différence, que nous consommons autant.

  • En réalité, vos besoins changent très peu, voire pas du tout. Vivre de peu mais mieux, c’est surtout se concentrer sur ses besoins réels: vous nourrir, avoir un logement et des vêtements présentables …
  • En revanche, vos désirs peuvent changer continuellement et être très variés. Par exemple, une grande penderie de chemises n’est pas indispensable, car quelques chemises seulement vous permettront d’être présentables.

Vous avez compris, prenez le temps de différencier vos désirs de vos besoins.

Lorsque vous aurez défini cinq ou six éléments indispensables pour vivre, vous pourrez passer à l’étape suivante.

Pour cela, la pyramide des besoins de Maslow pourra certainement vous y aider. Voici les différents niveaux de cette pyramide:

  1. Les besoins physiologiques (manger, boire, dormir, respirer …) – les plus importants.
  2. Le besoin de sécurité (du corps, de l’emploi, de la santé, de la propriété …)
  3. Les besoins sociaux (amour, amitié, appartenance, intimité).
  4. Le besoin d’estime (confiance, respect des autres, estime personnelle).
  5. L’accomplissement personnel.

Simplifiez-vous la vie

Reconnaissez que vous êtes attaché à vos biens. En même temps, vivre avec un budget serré n’est pas aussi évident. C’est pourquoi vous devrez faire les choses progressivement. Ci-dessous, voici quelques étapes qui vont vous simplifier la vie pour vous apprendre à vivre avec peu.

Estimez vos dépenses et réduisez-les

C’est la première étape pour vivre de peu et mieux: savoir où va votre argent.

Faites une liste de ce que vous dépensez pour:

  • Les abonnements.
  • Le téléphone.
  • Les jeux.
  • Le café.
  • Les chaussures.

Pourriez-vous vous passer de certaines de ces choses de votre liste ?

Déterminez ce que vous dépensez pour vos loisirs, vos vêtements … Pourriez-vous aller moins souvent au magasin pour réduire les tentations ? Aller dans les magasins une fois par mois au lieu de trois fois par semaine par exemple afin de limiter vos dépenses superflues.

Faites le tri en commençant par ce qui est évident

Certaines choses ne vous sont plus nécessaires. Débarrassez-vous des objets endommagés, cassés ou complètement démodés que vous ne pourrez de toute façon plus utiliser. Ensuite, faites un plus grand tri progressivement dans vos affaires. Il ne vous sera pas possible de tout faire le même jour.

Allez-y méthodiquement pour vous débarrasser du superflu

S’empêcher de consommer et un mode de vie. Concentrez-vous sur une seule chose à la fois, car vous serez encore plus stressé à l’idée de vous débarrasser de tout en même temps. Par exemple, commencez par mettre de l’ordre dans votre garde-robe régulièrement pendant deux mois, puis occupez-vous de trier dans votre salon, vos chambres …

Ne regardez que vos besoins

Rappelez-vous des cinq niveaux de besoins de la pyramide de Maslow vue précédemment. Elle va vous aider pour évoluer dans le bon sens. Quel que soit le montant que vous gagnez, comblez vos besoins urgents et épargnez le reste. Gardez une petite partie pour la détente car cela fait partie de vos besoins.

Privilégiez les activités ludiques, pas très chères ou gratuites comme:

  • Faire des pique-niques dans les bois.
  • Profiter du soleil dans le parc ou votre jardin.
  • Jouer au football avec les enfants.
  • Faire des promenades à pied ou à vélo en famille.

Les petits plaisirs les plus appréciés sont parfois les moins chers. Profiter de la vie ne veut pas forcément dire dépenser beaucoup.