0

Souffrez-vous du symptôme du ‘gentil garçon’ ?

Introduction

Donnez-vous aux autres une image de vous lisse, parfaite et sans aucun problème ? Faites-vous tout pour combler votre entourage et coller à l’image qu’on attend de vous… au point d’enfouir vos propres frustrations ? Êtes-vous un homme qui déteste les conflits ? Votre gentillesse vous place-t-elle dans une situation où, pour vous sentir utile, vous ressentez le besoin de faire passer tous les désirs des autres avant les vôtres ? Espérez-vous secrètement obtenir quelque chose en échange de cette gentillesse ? Êtes-vous souvent frustrés par le manque de retour suite à votre gentillesse ?

Si vous avez répondu ‘oui’ à la majorité de ces quelques questions, alors vous souffrez sans doute du syndrome du ‘gentil garçon‘, ou encore du ‘chic type‘ !

Tous les ‘chics types‘ de la Terre partagent ce mal-être intérieur. L’image extérieure qu’ils donnent est une image parfaite, lisse, sans problème, mais à l’intérieur d’eux-mêmes c’est souvent tout l’inverse. Les frustrations s’accumulent, et leur vie n’est pas heureuse.

 

Article inspiré du livre: « Trop gentil pour être heureux, le syndrome du chic type » de Robert Glover (traduction de Clémence Ma) et préfacé par Christophe André.

Qui sont les chics types ?

Ce sont de parfaits gentlemen, d’apparence sans défauts, serviables, polis, pas contrariants pour un sou et toujours là quand on a besoin d’eux… On en connaît tous au moins un. Mais le portrait est évidemment trop beau pour être vrai. Derrière ce ‘Prince charmant‘ de façade se dissimule bien souvent un individu en détresse qui, sous un vernis pimpant, en veut parfois à la terre entière tant il est agacé de toujours se plier en quatre pour les autres. Ils ont un ensemble de traits psychologiques associant un déficit d’affirmation de sois car ils ont du mal à dire ce qu’ils veulent, ce qu’ils pensent, ce qu’ils ressentent. Ils ont une personnalité dépendante, car ils ont un besoin maladif des autres, de leur affection, pour se sentir exister.

Ces hommes affables devant l’éternel croient en réalité à un mythe : ils estiment qu’en étant « gentils« , ils seront aimés, que leurs besoins seront satisfaits et qu’ils mèneront une existence paisible. Et c’est de là que découle leur ressentiment. Car lorsque leur tactique ne fonctionne pas, au lieu de changer de cap, ils s’acharnent, et en oublient l’essentiel: leur propre personne.

Voici quelques points pour vous aider à savoir si vous, ou un de vos proches, êtes atteints de ce syndrome :

  • Vous donnez beaucoup et vous êtes persuadés que les autres vous aimeront pour ça.
  • Vous aimez prendre soin des autres et régler leurs problèmes en priorité par rapport aux vôtres.
  • Vous recherchez l’adhésion des autres, leur validation en permanence.
  • Vous évitez les conflits: surtout pas de vagues !
  • Vous êtes persuadé que vous devez cacher vos défauts ou vos erreurs.
  • Vous cherchez à faire les choses comme il faut les faire.
  • Vous réprimez vos sentiments et vos envies profonds.
  • Vous cherchez peut-être à vous démarquer de votre père.
  • Vous êtes plus à l’aise en compagnie des femmes que des hommes.
  • Votre vie amoureuse n’est pas satisfaisante.
  • Vous avez du mal à faire passer en premier vos propres besoins.
  • Vous faites de votre partenaire votre centre affectif.

 

 

Quel mal y a-t-il à être un ‘chic type’ ?

Les ‘chics types‘ sont malhonnêtes, car ils camouflent leurs erreurs:

  • Ils disent aux autres ce que ceux-ci ont envie d’entendre.
  • Ils donnent pour obtenir en retour.
  • Ils ont un tempérament passif agressif car ils expriment leurs insatisfactions et leur rancœur de façon indirecte, par une attitude distante, inconstante…
  • Ils cultivent le secret, et cachent leurs erreurs.
  • Ils compartimentent leur vie.
  • Ils sont manipulateurs, car n’exprimant jamais directement leurs envies, ils en viennent à indirectement manipuler les gens pour obtenir ce qu’ils espèrent.
  • Ils veulent tout maîtriser, contrôler tous les gens qui les entourent.
  • Ils ont souvent une sexualité problématique.
  • Ils ne connaissent en général qu’un succès relatif, que ça soit dans leur vie sentimentale ou professionnelle.
  • Ce sont donc des « Cocotte-Minutes » prêtes à exploser !

Malheureusement, ces hommes à qui tout semble réussir sont souvent malheureux en couple. Bien qu’ils mettent très fortement l’accent sur cet aspect de leur vie, les relations amoureuses sont chez eux compliquées. Ils ont du mal à écouter ce qu’on essaie de leur dire, car ils sont trop occupés à trouver le moyen de se défendre ou de résoudre le problème de l’autre. Ces caractéristiques peuvent faire croire que les ‘chics types‘ sont rares. Pourtant, énormément de gens sont atteints de ce syndrome ou l’ont été. En réalité, ces hommes auraient « intériorisé la féminisation de notre société », perdant par là même leurs repères et se tenant « entre deux rives du fleuve, mâle et femelle, prêts à boire la tasse ».

L’apparition de ces mecs abusivement charmants serait à mettre en relation avec les changements sociétaux des dernières décennies:

  • La place du papa est régulièrement critiquée: trop absent, trop autoritaire …
  • Le machisme rabroué.
  • Les caractères affirmés bridés…

Pendant leur jeunesse, ces garçons ont reçu de leur famille des messages leur disant qu’il n’était pas prudent ni souhaitable d’être soi-même. En parallèle, ils ont perçu, à un moment ou l’autre, le sentiment d’abandon auquel tout enfant est un jour confronté, au vu de la vie active des parents d’aujourd’hui. Les futurs chics types ont alors mis ces deux aspects en relation et en ont déduit, avec leur logique d’enfants, que pour ne pas être rejetés, ils devaient être ce qu’on attendait d’eux: des très (trop) gentils petits garçons… bien différents de leur paternel. Un réflexe de protection qui deviendra peu à peu leur prison. En parallèle, ils donneront une place prédominante à leur mère. Jusqu’à l’âge adulte, où ils fréquenteront davantage de femmes que d’hommes, renforçant encore ce déficit en testostérone.

 

La vie sexuelle problématique des ‘chics types’.

À force de cacher ses désirs, le ‘chic type‘ ressent:

  • Beaucoup de frustration.
  • La nécessité de se contenter d’une vie sexuelle qui ne le satisfait pas du tout.
  • Des troubles de la sexualité (impuissance, éjaculations précoces).
  • La répression pure et simple de toute vie sexuelle.
  • Ou au contraire une sexualité compulsive: addiction à la pornographie, masturbations compulsives …

 

Quels sont les remèdes ?

Malheureusement, les ‘chics types‘ souffrent souvent en silence, inconscients du mal qui les ronge. Ils se contentent d’une vie médiocre, pleine de frustrations. Ils constituent une masse silencieuse de gens dont personne ne détecte les problèmes.

Pour le ‘chic type‘, la seule alternative à la bienveillance est la vacherie. Or, surmonter cette pathologie ne signifie pas passer d’un extrême à l’autre. Il s’agit d’intégrer l’ensemble des caractéristiques qui définissent la masculinité pour devenir un homme vrai. Ce qui signifie prendre en compte ce qui fait de lui un être unique: pouvoir, assurance, courage et passions. Mais aussi imperfections et zones d’ombre. Cet individu trop brave devra, au lieu de chercher une validation extérieure et de fuir la réprobation, partir en quête de sa propre approbation. Et dès lors, prendre soin de lui, se féliciter et passer des moments seul pour se ressourcer. Il pourra penser à parler de son malaise à un proche (ou un psy). Un travail lent, mais indispensable pour lui et tous ceux qui l’aiment pour ce qu’il est.

Pour construire des relations saines, les ‘chics types‘ ont besoin de :

  • Se satisfaire de ce qu’ils sont et de ce qu’ils ont.
  • Se faire passer en premier au lieu de faire passer les besoins des autres en priorité.
  • S’ouvrir et se confier à des personnes de confiance.
  • Éliminer tous les marchés secrets et indirects qu’ils passent très régulièrement.
  • Assumer leurs besoins, leurs envies.
  • Apprendre à lâcher prise.
  • S’ancrer dans la réalité, et non dans leur vision biaisée du rapport aux autres.
  • Exprimer leurs sentiments au lieu de les réprimer.
  • Développer leur intégrité, leur honnêteté au lieu de mentir par omission.
  • Savoir poser des limites.
  • Intégrer leur part de masculinité.

Quelques stratégies supplémentaires à essayer pour trouver l’amour et avoir des relations plus saines:

  • Au lieu de concentrer l’attention sur la partenaire, la concentrer sur la relation.
  • Ne pas renforcer certains comportements indésirables.
  • Faire quelque chose de différent.

 

Vous voulez en savoir plus ?

Rien de plus simple, il vous suffit de lire ce livre très instructif de Robert Glover: « Trop gentil pour être heureux, le syndrome du chic type« . De plus si vous achetez un livre par mes liens, vous m’aiderez et vous m’encouragerez à écrire d’autres articles de qualités. Alors, n’hésitez pas !

 

 

Liens vers le livre:


Trop gentil pour être heureux : Le syndrome du chic type

Le chic type, c’est l’homme idéal, celui qui fait tout bien : il est généreux, il est attentif aux autres, il évite les conflits, il ne porte pas de jugements, il veut faire plaisir, il recherche le consensus et l’approbation d’autrui ― en particulier celle des femmes, qu’il sait merveilleusement bien écouter (sauf la sienne) ―, il est poli et affable, bref un véritable gentleman. En retour, il attend d’être heureux, aimé, compris, reconnu, et que la vie lui sourie parce qu’il le vaut bien. Mais en dépit des apparences, le chic type n’est pas un prince charmant. Il est plein de défauts et ses attentes sont telles qu’il n’en retire souvent que frustration. Comme il ne sait pas se comporter différemment, il se protège derrière son armure de perfection et recommence sur le même registre tout en se sentant de plus en plus frustré. Malheureux, il finit par se considérer comme une victime et en vouloir aux autres. Puisque sa gentillesse ne paie pas, il devient méchant…

 

Le livre du blog

En complément à ce blog, j’ai écrit un livre: Santé, bonheur, amitié, Amour : Je me sens épanoui ! » qui vous donne la possibilité supplémentaire d’emporter avec vous, partout où vous irez, les meilleurs conseils pour vous sentir pleinement épanoui ! Cliquez sur l’image ou le lien ci-dessous pour en savoir plus sur mon livre.


Santé Bonheur Amitiés Amour: Je me sens épanoui !

 

N’hésitez pas à partager cet article dans les réseaux sociaux et à réagir dans les commentaires ci-dessous.

 

Avez-vous trouvé cet article intéressant? Notez-le ci-dessous.

 

Crédit photo: https://pixabay.com/ (photos libres de droits et gratuites)

 

 

 

Vous pouvez rester en contact avec nous

La lettre d’information de notre blog a pour finalité de vous envoyer des conseils au travers d’un e-mail d’information mensuel.

Tout comme vous, nous haïssons les spams, et ici votre vie privée est respectée: Votre adresse email ne sera jamais vendue ou partagée avec qui que ce soit.

Il est également possible de se désinscrire de notre lettre d’information grâce à un lien situé en bas de chaque email reçu.

Merci.

* indique un champ requis


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.