1

Réfléchissez et devenez riche (première partie)

Réfléchissez et devenez riche

Résumé/synthèse de « Réfléchissez et devenez riche » (« Think and grow rich« )
Auteur: Napoleon Hill, 1937, 250 pages


(Cliquez sur l’image pour commander le livre)

 

Introduction

Ce livre est à la fois inspirant et motivant: à relire dans vos moments de doutes ou de découragement.

Ce livre traite à la fois de développement personnel et de finances personnelles. Napoleon Hill, l’auteur de ce livre, a interviewé et étudié les 500 hommes les plus fortunés (parmi eux : Ford, Rockfeller, Carnegie, …) de son époque afin de déterminer les points communs entre tous ces hommes. Existe-t-il une méthode pour devenir riche ? Oui ! Après vingt-cinq ans de recherches, l’auteur a trouvé une méthode en treize étapes pour devenir riche. L’enrichissement personnel est possible à condition de connaitre un secret. Ce secret lui a été enseigné par Andrew Carnegie. Ce secret est évoqué plus d’une centaine de fois dans le livre sans jamais être nommé précisément. Ceux qui sont prêts et qui le recherchent pourront s’en servir.

Pourrez-vous le trouver ?

Toutes les personnes qui ont acquis ce secret et qui ont réussi à l’utiliser se sont trouvées littéralement emportées par le succès ! Vous n’avez pas besoin d’avoir fait de grandes études ou d’être particulièrement bien instruit pour rencontrer ce succès. Par exemple, Henry Ford n’a jamais été au lycée, et pourtant il a réussi. Sachez enfin que « Tout succès, toute fortune débutent par une idée« .

L’homme qui avait décidé de devenir l’associé d’Edison.

Premier exemple donné par l’auteur. C’est l’histoire d’Edwin C. Barnes qui voulait rencontrer et travailler avec Thomas A Edison.

Barnes ne connaissait pas Thomas Edison. Il n’avait pas non plus assez d’argent pour se rendre jusqu’au bureau d’Edison. Ces obstacles auraient pu stopper n’importe qui. Mais pas Barnes, car il désirait beaucoup travailler avec Edison. Il prit un train de marchandises et il réussit à décrocher un entretien avec Edison.

Barnes était un garçon ordinaire. Edison comprit son désir de travailler avec lui. Alors il l’engagea comme simple salarié.

Cela ne découragea pas la volonté et le désir de Barnes de devenir l’associé et non le salarié d’Edison. Même après plusieurs années, Barnes avait toujours son objectif en tête. Une occasion favorable se présenta à lui. Les commerciaux n’arrivaient pas à vendre l’invention d’Edisson (l' »Ediphone« ). Barnes y parvint et empocha des millions de dollars. C’est à partir de ce moment que Barnes devint l’associé d’EdisonBarnes savait ce qu’il voulait. Il a persévéré jusqu’à atteindre son objectif. Grâce à son idée fixe, un homme normal avait réussi à faire fortune. Le point commun entre tous les hommes qui connaissent l’échec est l’abandon. Barnes aurait pu abandonner à beaucoup d’occasions. Il a persévéré et il a réussi.

À un mètre du filon d’or

Second exemple donné par l’auteur. C’est un homme qui partit à la conquête de l’or vers l’ouest. Il trouva rapidement le métal recherché et commença à faire fortune. Un jour, le filon disparut. Il avait exploité tout l’or de sa mine. Que fit-il ? Il abandonna.

Un investisseur lui racheta la mine à bon prix. Il fit appel à un ingénieur. L’ingénieur déclara qu’il y avait encore de l’or, mais qu’il fallait creuser juste à côté. Et cet investisseur fit fortune parce qu’il avait consulté un ingénieur.

La morale est que le succès vient rarement tout de suite. Il faut en effet souvent essuyer plusieurs échecs avant de connaitre la réussite.

La réaction normale après un échec est d’abandonner. C’est d’ailleurs ce que font la plupart des gens !

L’échec ne fait que masquer la réussite. La réussite est en fait beaucoup plus proche qu’on ne le pense.

Une leçon de persévérance

Troisième exemple donné par l’auteur. Henry Ford, l’homme qui a révolutionné l’automobile, décida de produire son moteur V8. Les ingénieurs répondirent que son idée était impossible. Ford leur ordonna d’essayer malgré tout. Les mois passèrent et les ingénieurs n’arrivaient toujours pas à construire ce moteur V8Ford, plus déterminé que jamais, leur demanda de continuer à chercher.

Un jour, après plusieurs mois de recherches et d’essais, les ingénieurs découvrirent le secret de fabrication du moteur V8.

La détermination légendaire d’Henry Ford est la vraie source de tous ses succès. Il est resté fixé sur son objectif, là où beaucoup de personnes auraient abandonné.

Le désir

Le désir est le point de départ de toute réussite personnelle. Votre désir ne doit pas être un espoir ou un souhait, cela doit être un désir ardant !

Comment maintenir le désir ardent de gagner ?

Un guerrier qui partait en bateau vers une bataille « perdue d’avance« , demanda à ses soldats de mettre le feu aux bateaux. Dès lors, ils ne leur restaient plus qu’une seule solution: « Vaincre ou mourir« . Ils gagnèrent cette bataille qui était considérée comme « perdue d’avance« .

Celui qui veut réussir doit couper toutes sources de retraite. Le désir ardent de gagner est la clé du succès.

Six instructions à suivre pour transformer vos désirs en argent comptant:

  1. Fixez dans votre esprit le montant exact de la somme que vous désirez.
  2. Déterminez exactement ce que vous avez l’intention de donner en échange de l’argent que vous désirez.
  3. Fixez la date à laquelle vous voulez être en possession de cette somme.
  4. Définissez un plan précis qui vous aidera à réaliser votre désir. Commencez immédiatement à le mettre en exécution.
  5. Écrivez clairement sur un papier la somme que vous voulez acquérir, le délai que vous vous êtes fixé et le plan précis que vous avez élaboré pour réaliser tout cela.
  6. Lisez vos objectifs écrits à haute voix, deux fois par jour: le soir avant de vous coucher, et le matin en vous réveillant.

Pendant votre lecture, il faut que vous vous voyiez, sentiez et croyiez en possession de cet argent.

Vous devez avoir un but bien défini et un désir ardent de le posséder. Lorsque vous aurez décidé d’acquérir votre part de richesse, ne vous laissez pas influencer, même si l’on se moque de votre rêve.

Le désir rend possible l’impossible

Napoleon Hill raconte l’histoire de son fils, né sourd-muet. L’auteur se promet à ce moment: « je veux que mon fils entende et parle, je veux qu’il ait une vie normale. ». Il s’est répété cette phrase tous les jours.

Quelques années plus tard, le fils de Napoleon écoutait pendant des heures un phonographe que son père venait d’acheter. Il écoutait ainsi pendant des heures, les dents soudées au coffre de l’appareil. L’os étant un bon conducteur du son, il pouvait entendre la musique. Napoleon Hill chercha des solutions dans les avancées technologiques de l’époque. Lorsque son fils alla à l’université, il essaya un appareil électrique qui lui permit d’entendre pour la première fois. Découvrant un Nouveau Monde, le fils de Napoleon Hill décida de consacrer sa vie à vendre des appareils destinés à lutter contre la surdité. Rien n’est finalement impossible pour quelqu’un qui a la foi. Napoleon Hill s’est battu toute sa vie pour trouver des solutions à la surdité de son fils. Et finalement, il entend !

La foi

La foi est véritablement un état d’esprit. Vous pouvez l’acquérir en affirmant ou en répétant des instructions à votre subconscient. Celui-ci jouera un grand rôle dans la concrétisation de votre désir, par le principe de l’autosuggestion. La seule façon de développer volontairement votre foi est de répéter à votre subconscient des ordres affirmatifs comme: « Je veux un million d’euros, je veux un million d’euros, je veux un million d’euros, je veux un million d’euros, je veux un million d’euros, je veux un million d’euros, je veux un million d’euros, je veux un million d’euros, je veux un million d’euros, je veux un million d’euros, je veux un million d’euros, je veux un million d’euros, je veux un million d’euros, je veux un million d’euros …« .

Toutes pensées, répétées encore et encore, finissent par être acceptées par votre subconscient, qu’elles soient bonnes ou mauvaises.

La foi est un état d’esprit qui se crée par l’autosuggestion

Vous pourrez développer votre foi en suggérant volontairement à votre subconscient que vous avez la foi. Puis, votre subconscient influencera vos actions. De plus, il est essentiel de chasser vos pensées négatives (« je vais échouer« ) et d’encourager vos pensées positives (« je vais réussir« ).

Cette foi est:

  • Le premier pas vers la richesse.
  • Le seul antidote contre l’échec.

La répétition de la pensée

Napoleon Hill vous recommande d’écrire votre but principal sur papier. Définissez-le précisément, apprenez-le par cœur et répétez-le à haute voix tous les jours, jusqu’à ce que cette pensée soit solidement installée dans votre esprit. Lorsque cette idée sera fixée dans votre esprit, plus rien ne pourra vous faire abandonner ! La richesse commence par une pensée.

L’autosuggestion

Le moyen permettant d’influencer le subconscient

L’autosuggestion est une forme de suggestion que vous vous adressez à vous-même. Le subconscient s’entretient comme un jardin. Si vous n’y faites rien, les mauvaises herbes s’y développeront. Si vous vous en occupez régulièrement et l’alimentez de pensées positives, alors toutes les pensées négatives disparaîtront. Le résultat sera que vous réussirez tout ce que vous entreprendrez.

Pour agir sur votre subconscient, pensez avec émotion

Lire à haute voix, deux fois par jour, tous ses objectifs, ne suffit malheureusement pas. Il faut à la fois les lire et aussi les ressentir. Votre subconscient ne pourra agir que s’il est animé par des pensées empreintes d’émotion. Vous devez croire à ce que vous dites. Fermez les yeux et visualisez l’argent que vous désirez plus que tout. Il ne peut pas y avoir d’enrichissement sans un service rendu en contrepartie, alors imaginez que vous rendez service à autrui. De cette façon, il n’y a pas simple acquisition ou avantage personnel, mais échange. Pour réussir, suivez à la lettre toutes les instructions décrites dans ce livre. Vous devrez aussi croire profondément que votre désir se concrétisera.

La spécialisation

Expériences personnelles ou observations

Il existe deux sortes de culture:

  1. La culture générale.
  2. La spécialisation.

La culture générale n’a que peu d’utilité, car faire de longues études n’aide pas à devenir riche. D’ailleurs, la plupart des professeurs sont pauvres. Le défaut principal de tout système éducatif est l’impossibilité d’apprendre à leurs élèves l’organisation et l’utilisation du savoir.

Il n’est jamais trop tard pour apprendre

Les hommes qui réussissent ne cessent jamais d’enrichir leurs connaissances spécialisées. Ceux qui échouent font l’erreur de croire que le temps d’apprendre se termine avec l’école. En réalité, l’école ne fait qu’essayer de nous apprendre comment nous pouvons acquérir des connaissances pratiques. Se former est, la plupart du temps, payant ! Pour atteindre le succès, il faut continuer à acquérir des connaissances.

L’imagination

L’atelier de l’esprit

L’imagination est l’atelier où s’élaborent tous les plans de l’homme. Le désir est formé, sculpté, alimenté par les facultés imaginatives de l’esprit.

Il y a deux types d’imagination:

  1. L’imagination synthétique, qui ne crée rien. Cette forme d’imagination s’appuie sur l’expérience, l’instruction et l’observation.
  2. L’imagination créatrice. Elle crée des idées neuves. Elle fonctionne grâce au désir ardent de votre subconscient et votre l’esprit ne connait aucune limite.

Ayez une intention précise et des plans précis

L’argent et la richesse ne sont pas le fruit d’un travail acharné. L’argent est la réponse à la demande. Les meilleurs vendeurs savent qu’une idée peut se vendre là où les marchandises ne le peuvent pas. Les personnes qui s’enrichissent sont celles qui répondent à une demande précise et partagée par un grand nombre d’individus sur Terre. Un vendeur de livres remarqua que les livres qui se vendaient le mieux étaient ceux qui avaient la plus jolie couverture. Il changea la couverture des livres qu’il n’arrivait pas à vendre et fit fortune ! Voilà une bonne idée, jaillie de l’imagination ! S’il sait s’y prendre, le bon créateur d’idées gagnera beaucoup d’argent. L’histoire de presque toutes les grosses fortunes a commencé le jour où un créateur d’idées et un vendeur d’idées se sont rencontrés.

L’élaboration des plans

La planification organisée. La cristallisation du désir en action

Le désir est le point de départ de tout ce que vous voulez créer ou acquérir. Les plans sont élaborés dans votre imagination afin que vos désirs passent de l’état abstrait vers l’état concret. Cette transformation est une phase très importante !

Voici comment procéder afin d’élaborer vos plans de manière efficace:

  1. Réunissez toutes les personnes qui seront nécessaires à la réussite de votre plan (avec leurs connaissances spécifiques).
  2. Décidez des avantages et des bénéfices que vous pourrez offrir aux différents membres de votre groupe en échange de leur coopération.
  3. Organisez des réunions avec les membres de votre groupe, au moins deux fois par semaine jusqu’à ce que votre plan soit terminé.
  4. Soyez en parfaite harmonie avec chaque membre de votre groupe.

Persévérez jusqu’à réussir

Si le premier plan que vous adoptez échoue, remplacez-le par un nouveau plan. Si celui-ci ne réussit pas non plus, remplacez-le encore par un nouveau et ainsi de suite jusqu’à ce que vous trouviez celui qui fonctionne. Il est important que vous soyez persévérant.

La défaite temporaire mène au succès

L’exemple de Thomas Edison est donné dans le livre. Edison a échoué 10 000 fois avant d’inventer l’ampoule électrique. On peut considérer qu’il a échoué 10 000 fois avant d’y arriver. En fait, il a rencontré une défaite temporaire 10 000 fois avant que ses efforts soient enfin récompensés. Chaque échec doit être considéré comme un échec momentané. Vous devriez voir qu’un succès est tout proche. Il ne faut pas abandonner au premier coup dur ni s’avouer vaincu trop vite. Personne ne peut espérer connaitre de grands succès financiers sans connaitre des échecs provisoires.

 

Méditez la phrase suivante: « Un lâcheur ne gagne jamais, un gagneur ne lâche jamais« .

Les éléments principaux du leadership

Pour développer votre leadership, décrocher des promotions et être un bon chef, vous devez:

  • Être un suiveur intelligent.
  • Proche de votre supérieur.

Le suiveur intelligent a l’avantage principal d’avoir l’opportunité d’acquérir le savoir de son chef.

Voici les qualités principales que vous devez développer afin d’être un bon leader:

  • Un courage infaillible.
  • Le contrôle de soi.
  • Un sens réel de la justice.
  • La fermeté dans vos décisions.
  • La précision des plans.
  • L’habitude d’en faire plus que les autres.
  • Une personnalité agréable.
  • La sympathie et la compréhension.
  • La maîtrise des détails.
  • La volonté d’assumer la pleine responsabilité.
  • La coopération.

Voici les dix causes principales de l’échec dans le leadership:

  • La négligence des détails.
  • La réticence à rendre un service humble.
  • Vouloir un salaire pour ce qu’ils « savent » et non pour ce qu’ils font avec ce qu’ils savent.
  • La peur de la concurrence des subordonnés.
  • Le manque d’imagination.
  • L’égoïsme.
  • L’intempérance.
  • La déloyauté.
  • La mise en avant de l’autorité de la direction.
  • La mise en avant du titre.

Voici les trente principales causes de l’échec citées par l’auteur lors de son analyse des grandes réussites:

  • Un fond héréditaire défavorable: une déficience mentale par exemple.
  • Le manque de but bien défini dans la vie.
  • Le manque d’ambition.
  • Une éducation insuffisante.
  • Le manque d’autodiscipline.
  • Une mauvaise santé.
  • De mauvaises influences pendant l’enfance.
  • L’hésitation.
  • Le manque de persévérance.
  • Une personnalité négative.
  • Le manque de contrôle des besoins sexuels.
  • Le désir incontrôlé d’avoir « quelque chose sans rien donner ».
  • Le manque de décision bien définie.
  • Une ou plusieurs des six craintes de base (voir « les 6 fantômes de la peur »).
  • Mal choisir son conjoint.
  • La prudence excessive.
  • Mal choisir ses associés dans les affaires.
  • La superstition et les préjugés.
  • Se tromper de vocation.
  • La dispersion de vos efforts.
  • L’habitude de dépenser sans compter.
  • Le manque d’enthousiasme.
  • L’intolérance.
  • Les excès concernant la nourriture, les boissons et la vie sexuelle.
  • L’incapacité de coopérer, à travailler avec les autres.
  • La possession d’un pouvoir non acquis par ses propres efforts.
  • La malhonnêteté.
  • L’égoïsme et la vanité.
  • L’estimation au lieu de la réflexion.
  • Le manque de capital.

 

Voir la deuxième partie ici

 

Mon article a-t-il pu vous aider ? Alors, n’hésitez pas à apporter vos témoignages… N’hésitez pas à m’écrire ! N’hésitez pas non plus à partager cet article sur les réseaux sociaux. Merci !

 

Avez-vous trouvé cet article intéressant? Alors, notez-le ci-dessous.

 

Crédit photo: https://pixabay.com/ (photos libres de droits et gratuites)

Liens vers le livre

Pour avoir tous les détails, il est temps d’acheter ce livre. De plus si vous achetez un livre par mes liens, vous m’aiderez et vous m’encouragerez à écrire d’autres articles de qualités. Alors, n’hésitez pas !

 

Réfléchissez et devenez riche

Vous trouverez dans ce livre ce que personne ne vous enseignera jamais ailleurs : comment assimiler et appliquer les principes qui vous permettront de faire fortune et d’atteindre les buts que vous vous êtes fixés. Napoleon Hill parvient avec brio à démontrer comment vos pensées et vos croyances peuvent changer le cours de votre vie. Fruit d’une recherche de plus de vingt ans sur la richesse et le talent, Réfléchissez et devenez riche développe treize principes universels qui stimuleront votre confiance et vous mèneront vers une réussite garantie.

 

Le livre du blog

En complément à ce blog, j’ai écrit un livre: Santé, bonheur, amitié, Amour : Je me sens épanoui ! » qui vous donne la possibilité supplémentaire d’emporter avec vous, partout où vous irez, les meilleurs conseils pour vous sentir pleinement épanoui ! Cliquez sur l’image ou le lien ci-dessous pour en savoir plus sur mon livre.


Santé Bonheur Amitiés Amour: Je me sens épanoui !

 

Profitez-en pour rester en contact avec nous

La lettre d’information de notre blog a pour finalité de vous envoyer des conseils au travers d’un e-mail d’information mensuel.

Tout comme vous, nous haïssons les spams, et ici votre vie privée est respectée: Votre adresse email ne sera jamais vendue ou partagée avec qui que ce soit.

Il est également possible de se désinscrire de notre lettre d’information grâce à un lien situé en bas de chaque email reçu.

Merci.

* indique un champ requis


 

1 thought on “Réfléchissez et devenez riche (première partie)”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.