0

Les bienfaits épanouissants de la nature sur vous

Introduction

La nature peut être considérée comme un lieu de bien-être et de ressourcement. La nature peut en effet nous apporter beaucoup de bienfaits. Le lien entre le bien-être humain et la nature est depuis longtemps admis. Et la médecine, la psychologie, et les sciences cognitives valident cette théorie. Le bien-être humain grâce à la nature se rapporte non seulement à la santé en tant qu’absence de maladie, mais désigne surtout un  état physique, mental et social de bien-être. Alors, pourquoi ne pas en profiter et vous reconnecter à vos aspirations sauvages ?

Considérer la nature comme un remède ?

Être au contact de la nature favorise notre bien-être physique et psychologique dont les bienfaits sont:

  • La réduction du stress.
  • La réduction de la dépression.
  • L’amélioration de l’estime de soi.
  • L’amélioration du sentiment de bonheur.
  • L’amélioration de la créativité.

La nature:

  • Améliore vos capacités.
  • Améliore vos fonctions cognitives.
  • Réduis votre fatigue.
  • Restaure votre capacité d’attention.

La nature participe aussi à votre bien-être physique avec:

  • La réduction de la douleur.
  • La réduction de la pression artérielle.
  • La réduction de l’obésité.
  • L’accélération de la guérison.
  • La prévention de certaines maladies.

Finalement, la nature peut être considérée comme un terreau qui influence nos vies au quotidien.

Qu’est-ce qui est important ?

Quelques plantes vertes, la photographie d’un paysage ou une fenêtre sur un coin de verdure, quelle influence et quelle importance sur notre quotidien ? Sur notre santé ? La nature peut prendre des formes très diverses pour vous.

Il peut s’agir d’éléments de nature comme:

  • Des pierres ou de l’eau.
  • De la faune.
  • De la flore.
  • Un paysage (une photographie ou à travers votre fenêtre).

Que choisir ?

Il est incontestable que la nature ou des éléments de celle-ci ont une influence sur notre moral et notre santé. Par exemple, une étude a montré que des patients possédant une fenêtre sur l’extérieur guérissaient plus rapidement que d’autres ne bénéficiant pas d’une telle vue.

Est-ce que quelques plantes vertes ou une photographie vous suffisent pour ressentir les bénéfices de la nature ? Cette question est importante. Attention qu’une nature en bonne santé, riche en biodiversité et fonctionnelle, assurera votre bonne santé ! C’est pourquoi il est important de protéger la nature et sa biodiversité !

Assurez-vous votre dose de nature !

Faut-il regarder la nature ou bien la toucher ? Avec quelle régularité devez-vous envisager des relations à la nature ?

Les modes de vie contemporains se traduisent, pour un grand nombre d’individus, par une exposition directe plus faible à l’environnement naturel. Nos modes de vie urbaine et sédentaire devraient s’inscrire vers un changement des relations à la nature. Nous passons en effet de moins en moins de temps à l’extérieur. Pour la plupart d’entre nous, nous vivons dans un environnement naturel appauvri. Bien souvent, nous manquons d’expérience à la nature. Pourtant, l’importance des bénéfices issus de la relation à la nature dépend de la dose de nature reçue. Si notre bien-être dépend en partie de la qualité de notre lien à la nature, on peut s’interroger sur les conséquences humaines et environnementales de cette déconnexion.

La sylvothérapie est un mode de soin qui consiste à installer certains convalescents ou malades dans certaines forêts pour leur offrir un air plus sain. Des cures sylvatiques ont depuis longtemps été développées dans certains pays, notamment au XIXe et au début du XXe siècle pour les tuberculeux en forêts tempérées ou nordiques. Des sanatoriums et divers types de centres de cures ont été installés dans des environnements forestiers ou en bordure de lac. Certains fonctionnent encore (sources: Wikipédia).

Le Shinrin-yoku, ou bain de forêt, est une pratique médicale très populaire au Japon. Cette médecine de la forêt vous invite à vous rapprocher de la nature, de son harmonie, afin de vous reconnecter avec votre capacité innée à guérir. L’art des bains de forêt consiste à se relier aux arbres, végétaux, d’embrasser la nature par l’intermédiaire de vos sens.

Pourquoi la nature nous fait-elle du bien ?

L’hypothèse de la « biophilie » est avancée.

En 1984, Edward O. Wilson avance l’idée que les humains ont une tendance innée à se chercher des liens avec la nature et avec d’autres formes de vie. Il nomme cette idée « l’hypothèse de la biophilie« , un besoin spontané d’autres formes de vie. Edward O. Wilson n’est pas le premier à utiliser le concept de biophilie. Avant lui, le psychanalyste américain Erich Fromm l’avait déjà développé dans un contexte éthique, avec le sens « d’amour de la vie ». Il s’inspirait lui-même des mots d’Albert Schweitzer, qui dans Kultur und Ethik définissait le bien comme le fait de « préserver et d’encourager la vie ». Pour Erich Fromm, la biophilie est l’amour de tout ce qui est vivant, et la philocalie, de tout ce qui est beau (sources: Wikipédia).

Conclusion

Nos rapports avec la nature sont importants et nécessaires à notre bien-être et à notre santé. Il est très bon pour vous de consacrer le plus de temps possible, et le plus souvent possible à avoir des contacts avec la nature. Il est donc nécessaire de protéger et de favoriser la biodiversité dans nos espaces urbains.

 

Mon article a-t-il pu vous aider ? Alors n’hésitez pas à apporter vos témoignages… N’hésitez pas à m’écrire ! N’hésitez pas non plus à partager cet article sur les réseaux sociaux. Merci !

 

Avez-vous trouvé cet article intéressant? Alors, notez-le ci-dessous.

 

Crédit photo: https://pixabay.com/ (photos libres de droits et gratuites)

Liens vers des livres de référence

Pour avoir tous les détails, il est temps d’acheter un des nombreux livres sur le sujet. De plus si vous achetez un livre par mes liens, vous m’aiderez et vous m’encouragerez à écrire d’autres articles de qualités. Alors, n’hésitez pas !

 

La Vie secrète des arbres (Les Arènes) de Peter Wohlleben

Les citadins regardent les arbres comme des « robots biologiques » conçus pour produire de l’oxygène et du bois. Forestier, Peter Wohlleben a ravi ses lecteurs avec des informations attestées par les biologistes depuis des années, notamment le fait que les arbres sont des êtres sociaux. Ils peuvent compter, apprendre et mémoriser, se comporter en infirmiers pour les voisins malades. Ils avertissent d’un danger en envoyant des signaux à travers un réseau de champignons appelé ironiquement « Bois Wide Web ». La critique allemande a salué unanimement ce tour de force littéraire et la manière dont l’ouvrage éveille chez les lecteurs une curiosité enfantine pour les rouages secrets de la nature.

 

La sylvothérapie : Le pouvoir énergétique des arbres (se ressourcer en forêt) de Jean-Marie Defossez

LE LIVRE RÉFÉRENCE SUR LA SYLVOTHÉRAPIE

Vous demandez-vous parfois d’où vient votre attirance pour les arbres ? Vous est-il déjà arrivé d’avoir envie de les toucher ? de leur parler ? de chanter, d’écrire, de danser, de dessiner, de fermer les yeux et de rêver auprès d eux ? Merveilleux !

Avec les arbres tout cela est permis car votre manière d’aller à leur rencontre vous appartient.

Jean-Marie Defossez, auteur de cet ouvrage, saura vous en convaincre, tout en vous donnant des pistes pour aller à la découverte de ces êtres de bois aussi exceptionnels que majestueux, pour faciliter vos échanges et vous permettre d entrer en contact avec eux.

Progressivement, vous apprendrez ainsi à vous détendre, puis à méditer, à retrouver de l’énergie, à vous soigner, à voyager ou encore à trouver de l’inspiration auprès d’un arbre. Et pas n’importe quel arbre !

Surtout, choisissez bien celui qui vous attire, celui qui vous plaît et vous inspire. L’intuition vous mènera alors probablement vers une étonnante découverte, celle de votre propre arbre intérieur.

« Assieds-toi au pied d’un arbre et avec le temps, tu verras l’univers défiler devant toi. »

Proverbe africain

Shinrin Yoku – L’art et la science du bain de forêt – Comment la forêt nous soigne de Dr QING LI

Le bain de forêt est une pratique médicale qui existe au Japon depuis longtemps sous le nom de shinrin-yoku.

Les recherches du Dr Qing Li, expert en sylvothérapie, ont prouvé que passer du temps au contact de la nature, que ce soit en marchant dans les bois, en faisant une pause dans un parc, en aménageant sa maison avec des plantes d’intérieur ou en vaporisant des huiles essentielles, avait d’innombrables bienfaits sur notre santé. Ces habitudes provoquent réduction du stress, stimulation de l’énergie, amélioration de la concentration et de la mémoire, réduction de la tension artérielle et même perte de poids.

Vous trouverez dans cet ouvrage tous les conseils pour mettre en pratique le shinrin-yoku et bénéficier du pouvoir des arbres. Recentrez-vous sur vos cinq sens pour apprécier les cadeaux de la nature et profiter pleinement de l’instant présent.

 

Le livre du blog

En complément à ce blog, j’ai écrit un livre: Santé, bonheur, amitié, Amour : Je me sens épanoui ! » qui vous donne la possibilité supplémentaire d’emporter avec vous, partout où vous irez, les meilleurs conseils pour vous sentir pleinement épanoui ! Cliquez sur l’image ou le lien ci-dessous pour en savoir plus sur mon livre.


Santé Bonheur Amitiés Amour: Je me sens épanoui !

 

Profitez-en pour rester en contact avec nous

La lettre d’information de notre blog a pour finalité de vous envoyer des conseils au travers d’un e-mail d’information mensuel.

Tout comme vous, nous haïssons les spams, et ici votre vie privée est respectée: Votre adresse email ne sera jamais vendue ou partagée avec qui que ce soit.

Il est également possible de se désinscrire de notre lettre d’information grâce à un lien situé en bas de chaque email reçu.

Merci.

* indique un champ requis


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.