0

Comment surmonter les épreuves dans votre couple ?

Introduction

Nous traversons tous un jour ou l’autre les épreuves de la vie. Et le couple n’échappe évidemment pas à la règle. La vie est naturellement jalonnée d’épreuves, certaines heureuses, d’autres très douloureuses.

Dans un couple, les épreuves auxquels nous devons faire face peuvent être:

  • La naissance d’un enfant.
  • La maladie d’un des deux partenaires.
  • La perte d’emploi et le chômage.
  • Le changement de vie.
  • Le deuil.

Ce sont autant de turbulences inévitables de la vie d’un couple. Elles vont toutes bouleverser la vie d’un couple. Parfois, elles vont aussi mettre à mal le couple. Se soutenir, anticiper et préserver l’intimité du couple devient dès lors très important afin de traverser toutes ces épreuves. Mais une épreuve ne fragilise pas nécessairement votre couple.

Dans une épreuve traversée par le couple, deux cas de figure peuvent survenir:

  • C’est le risque d’une explosion du couple.
  • C’est l’occasion d’un rapprochement, et d’une compréhension en profondeur.

Si votre couple est fragile, il y a évidemment plus de risques que l’épreuve précipite sa perte. Mais dans certains cas, l’épreuve peut permettre à de nouvelles ressources d’émerger. Les turbulences de la vie peuvent faire office de révélateurs et de laisser apparaître des capacités de générosité, d’empathie, ou de résilience. Le pire comme le meilleur peut apparaître alors que dans la vie quotidienne, rien n’y paraissait.

Comment préserver l’intimité dans son couple ?

Il est facile pour un couple de s’oublier une fois accaparés dans les tracas quotidiens, dans le travail et les enfants. La relation passe souvent après les obligations. En effet, l’intimité du couple est souvent la première victime des épreuves que traverse ce couple.

La naissance d’un enfant constitue un grand bouleversement. Cette naissance met à mal l’intimité, et c’est ainsi que de nombreux couples se séparent un ou deux ans après la venue de leur bébé. Il y a en quelque sorte abandon du terrain du couple en faveur d’être parent. La femme, par exemple, devient mère et abandonne son rôle de maîtresse. Le compagnon cesse d’être un amant, et se retrouve réduit au seul rôle de père. Le subtil équilibre que les deux partenaires doivent trouver, est de rester des amoureux tout en étant devenus des parents.

Le meilleur moyen de prévenir la destruction de votre couple, est de le nourrir tout le temps. Le meilleur exercice à pratiquer l’intimité, est de s’entraîner à ça lorsque tout va bien. Parce qu’il est difficile de partager l’intimité lorsque vous êtes plongé au milieu du chaos ! Vous n’apprendriez pas à nager au beau milieu d’une tempête, n’est-ce pas ?

Que faire lorsque le désir est absent ?

Lorsque le couple manque d’intimité il est souvent difficile d’avoir du désir. Ce désir est évidemment peu enclin à se manifester dans des situations de crise, dans les périodes difficiles du couple. Pour y remédier, la meilleure chose à faire est d’en parler. Car souvent, l’autre est en train d’imaginer qu’on ne l’aime plus. Il vaut mieux avouer que vous aimez encore votre partenaire, mais que vous n’avez tout simplement pas envie pour le moment. Vous devez rester en lien l’un avec l’autre malgré le manque de libido et des difficultés de la vie. Partagez des moments privilégiés avec votre partenaire afin de recréer une complicité. Une fois le désir revenu, vous pourrez ainsi mieux vous retrouver.

Pourrez-vous compter sur votre conjoint en cas de nécessité ?

Une des questions principale que se posent à peu près tous les amoureux est: « Sera-t-il/elle être là en cas de besoin ?« ; « Face à une maladie grave ou une dépression, saura-t-il/elle me soutenir et me réconforter ?« ; « Si j’étais au chômage, saura-t-il/elle m’épauler ?« 

Quoi que dise l’autre au moment où est posée la question, cela ne reste que des mots, même si la réponse est sincère sur le moment. Il est bon de réfléchir de façon lucide avant toute éventuelle épreuve. Que savez-vous de la personne avec laquelle vous vivez ? Quel est le niveau d’attente que vous pouvez avoir vis-à-vis de lui/d’elle ? Vous pourriez finalement avoir conscience que dans certains cas, votre conjoint ne pourra pas vous aider. Votre conjoint saura-t-il vous prendre dans ses bras pour vous réconforter ? Saura-t-il trouver et prononcer les mots que vous souhaitez entendre ? Évidemment, cela ne voudra pas nécessairement dire qu’il ne vous aime pas, peut-être qu’il ne sait pas ?

Il faut être conscient de ce qu’un être humain est capable de donner, cela en fonction:

  • De ce qu’il est.
  • De son histoire.
  • De ses propres blessures.

Demandez-lui d’être présent là où il peut l’être, mais renoncer à changer l’autre.

Si vous êtes conscient que votre conjoint n’est pas la meilleure personne à solliciter, alors n’hésitez pas à trouver des ressources ailleurs.

Tournez-vous auprès de:

  • Votre famille.
  • Vos amis.
  • Un psy.

Exprimez simplement vos besoins !

Vous avez besoin:

  • D’écoute ?
  • De soutien ?
  • D’intimité ?

Dites-le à votre partenaire ! Parlez-en !

Votre partenaire ne sait pas forcément que vous souffrez. Il ne sait pas non plus forcément de quoi vous avez envie. Par exemple, il ne sait pas vous avez envie qu’il vous serre dans ses bras. Ce n’est pas parce qu’il ne le fait pas, que vous devez pour autant imaginer qu’il ne nous aime pas. Si vous avez un besoin, c’est de votre responsabilité de vous exprimer ! De cette façon, bien des disputes pourraient être évitées ! En parlant, vous éviterez la rancœur vis-à-vis de votre conjoint. Essayez de trouver un terrain d’entente gagnant-gagnant et que cela soit donnant-donnant. Car dans ce domaine comme dans tous les autres, vous n’aurez rien pour rien.

Sachez aider et soutenir votre partenaire.

Il est très important dans un couple de faire équipe afin de passer au travers des épreuves de la vie. Parfois, c’est difficile de savoir quelle attitude vous devez adopter. Et encore plus, lorsqu’il s’agit de la souffrance de la personne que vous aimez. L’essentiel, c’est que vous soyez présent. Soyez attentif et essayez de mesurer l’ampleur de la souffrance que ressent votre conjoint. Cherchez à valoriser votre compagne/compagnon en tant que personne et évitez les phrases du type « Secoues-toi !« .

Sachez anticiper les épreuves.

L’une des façons de surmonter les épreuves dans un couple, est de tenter de les prévenir. C’est mieux, dans la mesure du possible, de se poser les bonnes questions avant que les problèmes ne se posent face à vous. Avant d’être parent par exemple, il est bon de définir les rôles et de tirer au clair ce que les enfants représentent pour l’un et l’autre.

  • Quel rôle comptez-vous jouer ?
  • Comment vous projetez-vous parent ?
  • De qui avez-vous été l’enfant ?

Dans ce cas de figure, il est mieux que vous puissiez anticiper et faire part de vos désirs, de votre projet éducatif, de vos attentes, mais aussi de vos peurs. Ainsi, la venue de votre bébé sera un bouleversement heureux. De la même façon, quelques années plus tard, il vous faudra évoquer ensemble le jour où votre enfant partira pour vivre sa vie et où votre couple se retrouvera en tête-à-tête, comme à ses débuts. A ce moment, ce sera pour vous l’opportunité de réaliser des projets longtemps différés, ou de dresser le triste constat que vous vous êtes éloignés. Mais ce qui comptera, ce sera la façon dont le couple a pris soin de lui durant toutes ces années. Avez-vous fait exister votre couple en vous organisant des week-ends à deux ?

Pensez à tout cela !

Sachez faire le bilan de temps en temps.

Comme évoqué plus haut, votre enfant quitte le cocon familial pour s’épanouir et fonder sa propre famille ?

Ou peut-être que l’un des partenaires part à la retraite ? Vous allez ainsi vous retrouver plus souvent ensemble.

C’est autant d’occasions pour votre couple de se poser et de faire le bilan de toutes ces années passées et du parcours ensemble.

Interrogez-vous:

  • Ai-je toujours envie de partager le reste de ma vie avec lui/elle ?
  • Puis-je continuer ma vie sans lui/elle ?

C’est le moment de déterminer ce vous avez encore envie de partager avec lui/elle. Peut-être n’en avez-vous plus envie ? Pour votre bien, il bon de préparer tous ces changements. Il est bon de s’imaginer cette période où le couple va se retrouver ensemble 24 heures sur 24. Prenez le temps de vous trouver des points communs, malgré vos activités respectives.

Comment bien vieillir à deux ?

Si vous avez la chance de pouvoir en profiter, car la santé n’est pas toujours au rendez-vous. Entretenir son couple, c’est aussi en prendre soin physiquement. Bien vieillir à deux, c’est préparer l’état physique dans lequel on va arriver. Si la maladie frappe, c’est faire en sorte que le corps de l’autre reste un objet de tendresse. C’est surtout communiquer sur la dépendance croissante, et la culpabilité de celui qui est malade qui doit imposer cela à l’autre. L’ennemi des couples est la procrastination. Ne remettez pas les choses au lendemain. Jouissez pleinement de ce qui est là maintenant. Ne prenez pas le risque que le plus tard ne devienne trop tard.

 

Pour avoir tous les détails, il est temps d’acheter un des nombreux livres sur le sujet. De plus si vous achetez un livre via mes liens, vous m’aiderez et vous m’encouragerez à écrire d’autres articles de qualités. Alors, n’hésitez pas !

 

Liens vers des ouvrages de référence

Le couple et l’épreuve du temps (Annie de Butler)
L’odyssée du couple.

Le couple et l’épreuve du temps : L’odyssée du couple

Face à la multiplicité actuelle des ruptures conjugales et des divorces, l’auteur, psychothérapeute et psychanalyste de couple, analyse ce qui permet au lien conjugal d’évoluer dans la durée à travers les événements imprévisibles, heureux ou éprouvants, de la vie d’un couple.

Trop souvent les conflits sont interprétés comme le signe d’une erreur de choix amoureux, alors qu’ils sont d’abord la révélation de soi dans son expression consciente et inconsciente, qui, de façon inattendue, surgit de la relation intime à l’autre. Depuis Freud, nous savons que l’in­conscient individuel se structure dans la relation à l’autre. La pratique de la thérapie psychanalytique de couple montre qu’il se dévoile et s’ex­prime dans le lien à l’aimé(e). Cet emboîtement des inconscients pro­duit, dans un premier temps, l’émerveillement amoureux, et dans un deuxième temps, une tension conflictuelle symptomatique entre les désirs et les défenses de chaque conjoint.

Le lien conjugal cristallise intensément les productions de l’inconscient et mobilise la libido sous tous ses registres : sexuels, oniriques et fantasmatiques, symptomatiques et créatifs. Cette dynamique demande du temps pour apparaître sous son angle fécond, qui signe une meilleure connaissance de soi, de l’autre, et surtout une perception positive de la différence.

A travers cette étude, Annie de Butler lance un défi aux idées dans l’air du temps qui confondent l’amour conjugal et le feu de paille qu’est la passion. Sans sous-estimer les multiples embûches qui émaillent la vie conjugale, l’auteur montre que la thérapie de couple représente, pour des conjoints en souffrance, un moyen de prendre du recul et de nou­velles orientations permettant à chacun de découvrir sa place dans le lien à l’autre.

Annie de Butler est psychothérapeute analytique de couple, formatrice à l’Association française des centres de consultation conjugale (AFCCC), membre du comité de rédaction de la revue Dialogue, membre de la Société française de psychothérapie psychanalytique de groupe (SFPPG).

Le baby-clash (Bernard Geberowicz &‎ Colette Barroux)
Le couple à l’épreuve de l’enfant

Le Baby-clash : Le couple à l’épreuve de l’enfant

Avis de tempête : lorsque l’enfant paraît, la vie conjugale n’est plus forcément un long fleuve tranquille. Devenu père et mère, avec des obligations et de nouvelles responsabilités, le couple se demande comment  » y arriver  » :

• Comment établir des priorités entre travail et vie de famille ?
• Protéger sa vie de couple et conserver ses amis ?
• Supporter le poids de la routine ?
• Accepter l’ambivalence des sentiments ?
• Échapper au tir croisé des conseilleurs de tout bord ?
• Ne pas tout envoyer promener…

À la naissance de l’enfant, la crise est un vrai risque. Parce qu’un couple averti en vaut deux, Bernard Geberowicz, psychiatre et thérapeute familial, et Colette Barroux, rédactrice en chef de L’École des parents, font le pari que le conflit peut-être fertile. Être responsable, c’est aussi savoir demander de l’aide, reconnaître ses faiblesses, réapprendre la légèreté pour rester déterminé à poursuivre son projet de couple et construire la famille.

L’amour à l’épreuve du couple (David Simard)

L’amour à l’épreuve du couple

Dans les pays riches où la sphère de la vie privée tient une place particulièrement importante, bien des choses sont dites sur le couple et bien des idées reçues sont véhiculées comme des évidences – ou dont l’effet d’évidence tient à leur répétition incessante. Nous nous trouvons là dans un type de production de discours qui relève de ce que le philosophe Hegel nommait le «bien connu». Le bien connu est ce qui, précisément parce qu’il est considéré comme tel, n’est pas interrogé. Au niveau des discours prolifiques sur le couple, ce qui est d’abord bien connu, c’est la forme conjugale elle-même comme lien naturel entre un homme et une femme. Cela constitue un premier niveau d’ininterrogé. C’est alors à un second niveau qu’un tas de questions sont posées, niveau qui se situe à l’intérieur du couple déjà constitué : combien de temps dure le couple ? Comment lutter contre la routine ? Comment ne pas s’enfermer dans la relation conjugale ? Comment s’y épanouir sexuellement ? Que faut-il lui sacrifier ? Quelle place l’amour conjugal laisse-t-il à l’amitié ? Comment mieux communiquer ? Comment y gérer les relations hommes-femmes ? Autant de questions aux réponses souvent toutes faites. Autant de questions, également, qui présupposent le couple comme un axiome et qui s’inscrivent plutôt dans une logique de la (bonne) gestion que dans celle du sens de la vie.

La prolifération de la littérature sur le couple s’inscrit dans un mouvement plus général où la sphère des affaires privées (amour, couple, famille) investit l’avant-scène des préoccupations des peuples des pays occidentaux. Ce mouvement s’accompagne de l’explosion d’une offre thérapeutique gestionnaire et technicienne qui répond à une demande d’efficacité et de rapidité de traitement des problèmes réduits à leur expression symptomatique. Les questions posées sur les problèmes de la vie privée ont en effet souvent la forme du «comment faire ?» plutôt que celle du «quel sens cela a-t-il ?» Ainsi, la demande est de se débarrasser du symptôme selon une logique médicale appauvrie qui consiste, lorsque l’on a de la fièvre, à la faire disparaître. Mais pourquoi y a-t-il fièvre ? La fièvre n’est pas la maladie, elle en est une expression. Si, concernant l’amour, le couple, la famille, cela «bouillonne», c’est peut-être que c’est l’amour, le couple, la famille qui posent problèmes et pas seulement les symptômes (jalousie, angoisses, dysfonctions sexuelles, hyperactivité, échec scolaire, crises d’adolescence, de la trentaine, quarantaine, cinquantaine, dépression…).

Beaucoup de choses sont dites sur le couple et bien des idées reçues apparaissent comme des évidences. Mais quel sens cela a-t-il d’être en couple aujourd’hui ?

 

La rupture amoureuse (Marcel Bernier & Marie-Hélène Simard)
Repérer les signes avant-coureurs, surmonter l »épreuve, revivre après son deuil.

La rupture amoureuse: Repérer les signes avant-coureurs, surmonter l’épreuve, revivre après son deuil

Qui n’a jamais vécu un chagrin d’amour ? Du jour au lendemain tout s’écroule : on n’imagine pas survivre sans l’autre, l’horizon s’obscurcit, la vie n’a plus de saveur…

La rupture amoureuse est l’une des expériences les plus éprouvantes traversées dans une vie. Quelles sont les périodes critiques de la vie de couple qui rendent plus vulnérables à une séparation ? Comment repérer les signes avant-coureurs ? Comment faire face à la douleur, la surmonter et être de nouveau capable d’aimer ?

A travers analyses cliniques et témoignages, les auteurs de ce livre explorent chaque étape de la rupture, depuis les premiers signes de discorde jusqu’à la fin du deuil, en passant par la gestion de la crise. Ils donnent des conseils pour traverser l’épreuve, tourner la page et redevenir libre… de s’engager.

La Rupture amoureuse (Lisa Letessier)
S’en sortir et ne pas refaire les mêmes erreurs

La Rupture amoureuse: S’en sortir et ne pas refaire les mêmes erreurs

Tout le monde, une fois dans sa vie, a vécu une rupture amoureuse. Décrite par certains comme un véritable tsunami émotionnel, elle fait partie des événements les plus difficiles à traverser. La souffrance qu’elle induit tout comme son impact sur la santé sont pourtant encore très souvent sous-estimés.
S’appuyant sur ces différents constats, Lisa Letessier se propose justement de vous accompagner dans cette période difficile,en vous aidant à faire votre deuil, mais aussi à vous défaire de certains schémas d’attachement négatifs.

Grâce à ce livre, vous allez comprendre pourquoi une rupture amoureuse peut faire autant souffrir. Vous allez apprendre à agir grâce à une méthode originale spécifiquement conçue pour vous aider. Au terme des 12 semaines d’exercices que vous aurez pratiqués chez vous, vous pourrez, enfin, recommencer à vivre !

La sexualité à l’épreuve du couple. (Agnès Dalbin)
Les révélations d’une avocate.

La sexualité à l’épreuve du couple: Les révélations d’une avocate

Dans la majorité des divorces, les difficultés d’ordre sexuel sont souvent pointées du doigt comme une cause majeure de la rupture. S’appuyant sur les confidences recueillies lors de ses entretiens avec les couples qui divorcent, l’avocate Agnès Dalbin tente d’apporter son éclairage personnel sur cette problématique. Ce livre évolue comme une véritable histoire humaine, du mariage au divorce, en passant par la parentalité et l’après-divorce.

Agnès Dalbin est avocate spécialisée en droit de la famille et en droit pénal des victimes d’agressions sexuelles depuis plus de trente années. Avocate d’enfants et titulaire du diplôme de médiatrice familiale, elle exerce aujourd’hui ces fonctions parallèlement à sa profession d’avocate. En juillet 2008, elle obtient le DIU de sexologie à l’université de Paris 13. En 2009, elle publie son premier livre Les secrets d’un divorce réussi, devenu depuis l’ouvrage de référence tant pour les professionnels du droit et les médiateurs familiaux que pour les couples qui divorcent. En 2014, elle participe activement au groupe de travail « Médiation familiale et contrats de co-parentalité » initié par le ministère chargé de la famille et s’investit plus particulièrement dans la rédaction des trois propositions du rapport sur la résidence alternée.

 

 

Mon article a-t-il pu vous aider ? Alors n’hésitez pas à apporter vos témoignages… N’hésitez pas à m’écrire ! N’hésitez pas non plus à partager cet article sur les réseaux sociaux. Merci !

 

Avez-vous trouvé cet article intéressant? Notez-le ci-dessous.

 

Crédit photo: https://pixabay.com/ (photos libres de droit et gratuites)

 

Profitez-en pour rester en contact avec nous

La lettre d’information de notre blog a pour finalité de vous envoyer des conseils au travers d’un e-mail d’information mensuel.

Tout comme vous, nous haïssons les spams, et ici votre vie privée est respectée: Votre adresse email ne sera jamais vendue ou partagée avec qui que ce soit.

Il est également possible de se désinscrire de notre lettre d’information grâce à un lien situé en bas de chaque email reçu.

Merci.

* indique un champ requis


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.