0

Comment ne pas s’énerver au quotidien ?

Introduction

Comment garder ses nerfs face aux nombreuses contrariétés du quotidien ? Comment accepter les petits tracas qui peuvent devenir pesant telle qu’une trop longue queue au supermarché, les embouteillages sur le chemin du travail, le train en retard, le voisin qui bricole et fait du bruit tous les samedis matins, la pile de linge à repasser qui s’agrandit de jour en jour, le bus plein à craquer, le collègue qui vous pose milles questions alors que vous êtes en retard pour rendre un rapport urgent, …

Acceptez la situation

Le mieux pour s’en sortir sans s’énerver, c’est d’abord de se poser et de respirer un grand coup.  Ensuite vous pourriez analyser la situation, relativiser, et enfin vous adapter face à ces petits tracas. Il y a toujours des solutions plus efficaces que de passer ses nerfs.

Si vous décidez d’agir, il y a des crises de nerfs que vous pourriez éviter dans votre quotidien. Le robinet qui goute peut être réparé. La queue au supermarché peut être évitée en changeant de jour ou d’heure pour faire ses courses. Vous pourriez expliquer à votre voisin que le bruit vous dérange et trouver une situation amiable ensemble qui va satisfaire tout le monde.

Notez ce qui vous énerve et réfléchissez à la solution que vous pourriez y apporter pour améliorer votre confort de vie. Cherchez s’il n’y a pas une meilleure organisation à trouver. Il y en a certainement !

Avant d’exploser en apprenant que votre train a encore quinze minutes de retard, vous devriez relativiser. Que représentent quinze minutes dans une journée ou dans une semaine ? Vous en souviendrez-vous dans deux ans ? Cela vaut-il le coup de perdre son calme devant tout le monde ? N’est-ce pas une réaction exagérée pour quinze minutes ?

Nous ne pouvons pas toujours éviter une mauvaise situation, alors essayons de faire contre mauvaise fortune bon cœur. Comme tout le monde, vous avez certainement votre lot de contrariétés et d’irritations. Alors, adaptez-vous à la situation. Si par exemple vous êtes prisonnier d’un embouteillage, profitez-en pour écouter un livre audio et ainsi acquérir de nouvelles connaissances, ou écouter votre nouveau CD en vous relaxant, ou encore vous concentrer sur votre respiration.

 

Contrôlez-vous

Vous ne pouvez éviter les désagréments du quotidien, rien ne sert dès lors de s’énerver.

On a l’impression que nous pouvons tout contrôler à l’heure de la technologie. C’est malheureusement faux. Vous devez accepter qu’il y ait des éléments qui peuvent échapper à votre contrôle. Vous devez pouvoir vous raisonner pour ne pas foncer vers une attitude négative qui ne va pas vous aider. Vous devriez penser à autre chose et ne pas vous focaliser sur ce qui vous contrarie. Essayez de faire des exercices de respiration qui vous feront du bien.

Vous devriez essayer ce petit exercice respiratoire :

  • Fermez les yeux.
  • Inspirez par le nez deux à trois secondes.
  • Restez avec les poumons pleins cinq secondes.
  • Soufflez par le nez naturellement.
  • Restez les poumons vides cinq secondes.
  • Répétez autant de fois que vous le voulez, tant que celui-ci vous fait du bien.

Un mauvais réflexe est de grignoter et de se jeter sur des gâteaux, boire du café, ou encore fumer des cigarettes ! Attention que les aliments sucrés stimulent le système nerveux. Et c’est valable aussi pour les sodas ! Vous ne faites donc qu’en rajouter ! Grignotez intelligemment. Le mieux dans ce cas est de boire un grand verre d’eau, manger de préférence un fruit comme une pomme, une poire, une orange, … Ces gestes alimentaires vous aideront à relâcher la pression.

 

Lâcher prise, prenez du recul

Vous êtes immobilisé dans les embouteillages alors qu’un boulot monstre vous attend. C’est évidemment bien énervant et râlant ! Vous devez lâcher prise face à cette situation et prendre du recul. Vous pourriez déléguer ce qui peut l’être ? Demandez à votre entourage et à ceux qui comptent pour vous de vous aider ou de vous conseiller. Passez deux ou trois coups de fil et agissez au lieu de vous morfondre et de vous énerver. Ensuite, détendez-vous et pensez à autre chose pour ensuite être zen. Le moment venu, vous pourrez ainsi agir sur votre boulot en toute sérénité et efficacité.

 

Concentrez-vous sur votre corps

Vous êtes toujours immobilisé, mais pour un long moment. Même si la situation est grave, vous pouvez garder votre calme !

Pour vous aider encore mieux, vous pouvez vous apaiser en appliquant vos mains à plat sur votre visage, paupières fermées, après avoir frotté vos paumes de mains l’une contre l’autre. Ensuite, passez lentement vos mains dans vos cheveux en écartant les doigts. Massez lentement et fermement votre cuir chevelu en descendant sur l’arrière de la tête jusqu’à la nuque. Recommencez deux ou trois fois dans le même ordre : visage, cuir chevelu, nuque. Cela va vous procurer un bien fou. Vous allez voir, c’est magique ! Surtout si vous avez la possibilité de pouvoir garder les yeux fermés et si vous respirez lentement et doucement.

Un autre exercice qui vous permettra de garder votre calme est d’inspirer par le nez tout en montant vos épaules jusqu’aux oreilles, ensuite relâcher vivement en soufflant toujours par le nez. Faites cet exercice en inspirant et en soufflant bruyamment. Répétez l’exercice cinq à six fois.

 

Soyez indulgent avec les autres

Votre voisin fait beaucoup trop de bruit, le garagiste vient de vous appeler pour vous dire que votre voiture ne sera pas réparée cette semaine, votre collègue vous demande de l’aide sur un dossier alors que vous êtes vous-même en retard dans les vôtres, votre chef vous demande un travail urgent alors que vous vous préparez à terminer votre journée, …

Ne réagissez pas dans l’instant en écoutant vos nerfs ! Avant d’exploser, prenez le temps nécessaire pour vous sentir maître de vos émotions. Adoptez le point de vue de l’autre : c’est stratégique. Vous voilà très énervé, mais ce n’est peut-être pas directement la faute de la personne que vous avez en face de vous ou au téléphone. Si cette personne sait qu’elle est dans son tord et que vous venez à elle calmement, vous marquerez des point et elle sera bien mieux disposée à vous aider. Vous êtes très contrarié mais n’élevez pas la voix et vociférant des noms d’oiseaux, cherchez avec la personne une solution à l’amiable. En étant énervé, nous pouvons être amené à dire n’importe quoi. N’allez jamais trop loin ! Si votre interlocuteur est au téléphone, attention que les conversations sont souvent enregistrées de nos jours. Lors d’un face à face, il pourrait y avoir des témoins contre vous, ce qui envenimerait encore plus les choses ! N’oubliez pas que des insultes, ou des propos outrageants, peuvent faire l’objet de plaintes recevables. Le mieux est d’attendre de retrouver vos esprits et de revenir vers la personne une fois votre calme revenu.

 

Préservez les bonnes relations de voisinage

En appartement ou dans une maison, on n’est pas toujours conscient du bruit qui porte chez les autres. Avant tout, avertissez votre voisin que vous subissez des nuisances sonores. Le mieux est d’aller le trouver, rien de mieux que le contact humain direct. Ne montez pas le ton de votre voix et restez parfaitement poli. Votre calme inébranlable fera plus d’effet. Remerciez-le de respecter votre demande. Précisez votre demande qui doit être claire et argumentée. Demandez par exemple à votre voisin : merci de ne pas utiliser votre perceuse le samedi matin avant dix heures. Si la demande n’est pas prise en compte, vous pouvez lui rappeler calmement qu’il existe un code de bon voisinage. Si cela ne va toujours pas, vous pouvez envisager une médiation ou lui faire une demande par écrit. Si vous n’avez toujours pas de résultat, contactez la police locale ou la gendarmerie pour faire constater et vous conseiller.

Avoir un sommeil serein

Quoi de pire que de ne pas arriver à s’endormir, se faire réveiller par les ronflements de votre conjoint ou se réveiller bien trop tôt ? Il y a de quoi être nerveux. Et si vous êtes nerveux, vous ne parviendrez pas à vous endormir. Voici quelque petits trucs pour éviter ces désagréments.

Si vous n’arrivez pas à vous endormir, levez-vous. Allez boire un verre d’eau ou une tisane, marchez un peu, lisez un livre, … vous penserez à autre chose qu’à trouver le sommeil et cela vous détendra. Au bout de quelques minutes, si vous avez les yeux qui picotent, allez vous recoucher. Si cela ne fonctionne toujours pas, réessayez à nouveau en vous levant.

Si vous vous réveillez trop tôt, ne partez surtout pas dans vos pensées. En cas de réveil trop matinal, c’est ce que nous faisons spontanément, et nous n’avons alors aucune chance de nous rendormir. Allez vous promener mentalement dans un endroit où vous aimeriez être. Il faut évidemment être capable d’une certaine imagination. Visualisez les couleurs, les odeurs, les sons, la température, et éventuellement les personnes qui vous accompagnent. Si vous vous endormez facilement au son d’une cascade d’eau, alors imaginez le bruit de l’eau qui coule doucement à côté de vous. Cela vous aidera à vous sentir zen et détendu. La visualisation de votre voyage idéal vous aidera à vous endormir plus facilement. Un autre moyen de se rendormir en étant plus détendu est de respirer profondément. Inspirez doucement, lentement mais à fond par le nez en suivant mentalement les mouvements de votre corps. Adoptez le rythme inspiration-expiration qui vous convient, pourvu qu’il soit régulier. Votre souffle va calmer votre esprit et le surplus d’oxygénation va apaiser vos tensions physiques. Vous pourrez alors vous rendormir plus facilement.

N’hésitez pas à apporter vos témoignages… Cet article a-t-il pu vous aider ? Avez-vous une méthode qui n’est pas expliquée dans cet article et pourriez-vous la partager avec nous ? N’hésitez pas à nous écrire !

N’hésitez pas à partager cet article dans les réseaux sociaux si vous pensez qu’il pourrait aider d’autres personnes.

 

Avez-vous trouvé cet article intéressant? Notez-le ci-dessous.

 

Crédit photo: https://pixabay.com/ (photos libres de droit et gratuites)

 

Pour avoir tous les détails, il est temps d’acheter un des nombreux livres sur le sujet. De plus si vous achetez un livre via mes liens, vous m’aiderez et vous m’encouragerez à écrire d’autres articles de qualités. Alors, n’hésitez pas !

 

Liens vers des ouvrages de référence

 

50 règles d’or pour ne pas s’énerver

 

La Pratique du Zen

 

Vous pouvez rester en contact avec nous

La lettre d’information de notre blog a pour finalité de vous envoyer des conseils au travers d’un e-mail d’information mensuel.

Tout comme vous, nous haïssons les spams, et ici votre vie privée est respectée: Votre adresse email ne sera jamais vendue ou partagée avec qui que ce soit.

Il est également possible de se désinscrire de notre lettre d’information grâce à un lien situé en bas de chaque email reçu.

Merci.

* indique un champ requis


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.