0

Comment lutter efficacement contre le pessimisme ?

Le « pessimisme », voici un sujet un peu trop à la mode !

Introduction

Le pessimisme est dans l’air du temps. Il est trop souvent présent dans les médias. Le malheur fait en effet recette à la télévision et dans les magazines d’actualité. Et les sujets ne manquent pas à alimenter le moulin du pessimisme: le chômage, les vagues d’attentats, les intempéries, les bouleversements géopolitiques, les maladies… À chaque jour son lot de malheurs !

Arrêtez-vous un instant et réfléchissez calmement.

Vous situez-vous plutôt dans la catégorie, de plus en plus rare, des optimistes ? Ou plutôt faites-vous partie des pessimistes ?

Quelles sont les différences principales entre quelqu’un qui est optimiste, et quelqu’un qui est pessimiste ?

Être optimiste:

  • C’est plutôt voir des solutions plutôt que des problèmes.
  • C’est s’emparer de son destin plutôt que de le subir.
  • Ce n’est pas nier ce qui va mal.
  • C’est imaginer que tout est possible.
  • Ça ne veut pas non plus dire « occulter la réalité« .
  • Ce n’est pas forcément appartenir à un monde de « Bisounours« , comme on l’entend souvent pour parler de ceux qui voient le verre à moitié plein.

Être pessimiste:

  • C’est voir le monde en noir.
  • C’est penser que ceux autour de vous conspirent contre vous.
  • C’est accorder plus d’attention à nos émotions négatives.
  • C’est trouver des difficultés partout.
  • C’est croire que les petits problèmes du quotidien sont insurmontables.
  • Ce n’est pas forcément « être réaliste« .

Savez-vous que le pessimiste se développe, il ne naît pas ?

Pensez-vous que vous êtes pessimiste « par nature » ?

Si oui, la bonne nouvelle est que vous vous trompez et que vous pourriez changer les choses de votre propre volonté. Personne ne naît optimiste ou pessimiste.

Dans notre vie, nous accumulons tous des frustrations et des expériences. Nous assimilons tous de façon différente ces expériences et nous apprenons à être « optimiste » ou « pessimiste« . Le pessimisme est une attitude qui ne nous apporte aucun bénéfice, au contraire.

Sachez que vos pensées et vos attitudes influencent fortement le résultat de tout ce que vous faites. Il n’est pas possible que des solutions tombent du ciel. Le hasard ne peut pas faire votre bonne fortune. Par contre, vous pourriez plutôt cultiver l’optimisme plutôt que le pessimisme ! Vous pourriez changer d’attitude et vous prendre en mains, plutôt que de rester les bras croisés à vous plaindre.

 

Que faire afin d’éviter le pessimisme ?

1 – Évitez un maximum de regarder la télévision

C’est bien de se divertir de temps à autre, mais il y a un temps pour tout.
Sachez malgré tout que la télévision:

  • Est un vecteur de pessimisme.
  • A tendance à abrutir les masses.
  • C’est une « arme de dépression massive« .
  • Ne vous apprendra pas grand-chose de la vie.

Préférez plutôt lire des livres instructifs qui vous aideront.
Lire des livres pour:

  • Apprendre et accumuler de nouvelles connaissances.
  • Vous valoriser et être fier de vous.

Ainsi, plutôt que de vous plaindre, vous agissez et vous vous enrichissez ! Plutôt que de vous abrutir, lisez des livres sur le droit, la politique ou sur la comptabilité par exemple.

Ces livres et ces nouvelles connaissances peuvent ainsi vous aider:

  • À améliorer les choses.
  • À remplir votre déclaration d’impôt vous-même et connaître les astuces pour vous faire gagner de l’argent.
  • À connaître vos droits et pouvoir mieux vous défendre.
  • À vous sentir mieux informé et moins vulnérable dans notre société.

Et Internet, ce n’est parfois pas mieux que la télévision…

Il est vrai qu’Internet est un outil formidable, car il permet à chacun de pouvoir communiquer ou de même de travailler aux quatre coins du monde. Internet, c’est également l’accès illimité à toutes les informations, ce qui permet aussi à de nouveaux médias d’émerger.

Mais le pessimisme sur Internet, c’est souvent un outil politique. La « cyber angoisse » est liée à la présence de nombreuses fausses informations diffusées sur Internet sous forme d’articles, de chaîne d’emails ou de « posts » sur les réseaux sociaux.

Cela pourrait être:

  • Des entreprises qui souhaitent créer le buzz.
  • Des partis politiques qui souhaitent créer chez l’internaute un certain pessimisme – par rapport à l’immigration par exemple.
  • Des lobbies.

Ne passez pas votre temps à vous inquiéter sur des choses dont vous n’avez pas le contrôle.

Il est inutile de vous préoccuper de choses qui sont hors de votre pouvoir. Il est vain de s’en préoccuper si vous n’avez aucun pouvoir sur elles ! Il est inutile également de se préoccuper de choses que vous pouvez contrôler, car si vous pouvez les contrôler, pourquoi ces choses vous donneraient-elles du souci ? Finalement, à quoi bon se faire du souci et être pessimiste ? Soit vous pouvez changer les choses, soit vous ne le pouvez pas. Dans un cas comme dans l’autre, se faire du souci est toujours une grossière erreur. 🙂

2 – Créez votre propre avenir

Avez-vous peur de l’avenir ?

Les personnes pessimistes:

  • Ont peur de l’avenir.
  • Pensent que l’avenir est déjà écrit et qu’ils n’ont que très peu d’impact sur lui.

Sachez que le pessimisme pousse à l’inaction. De même que l’inaction pousse au pessimisme !

Il est vrai que perdre le contrôle de sa propre existence est très angoissant.

Les pessimistes:

  • Ne font rien faire pour changer les choses.
  • Ne prennent pas leurs vies en main.
  • Laissent le sort de leurs propres existences entre les mains d’autres personnes (les politiques, leurs patrons…).

Par opposition, les optimistes auront plutôt tendance à:

  • Prendre les choses en mains.
  • Créer leur propre job.
  • Déménager si cela ne fonctionne pas là où ils sont.
  • Monter une/des association(s).

Sachez que l’entrepreneuriat et/ou l’engagement sont les meilleures armes contre la peur du lendemain. Le monde de demain est très incertain, c’est un fait. Mais cela ne veut pas dire qu’il sera obligatoirement moins bon que le monde du passé. Il ne tient qu’à vous de participer à la construction du monde de demain afin qu’il soit meilleur.

Il reste de nombreux défis à relever qui n’attendent que vous !

Les défis importants pour la génération de demain sont:

  • Le réchauffement climatique.
  • La fin de l’exploitation du pétrole.
  • La pollution croissante.
  • La raréfaction des ressources naturelles.
  • Les difficultés économiques.

Notre monde est en pleine mutation. La future génération est bien plus optimiste qu’on ne l’imagine souvent.

Cette nouvelle génération est déjà en marche afin de créer un Nouveau Monde avec:

  • De nouveaux modèles économiques.
  • De nouvelles énergies.
  • De nouvelles approches de mondialisation et de relations internationales.

Le pessimiste pense que notre modèle de société est prêt à s’effondrer et que nous courrons à la catastrophe. L’optimiste laisse la possibilité d’inventivité pour un avenir différent, positivement.

Dépassez les problèmes pour vous concentrer sur les solutions.

Ne sautez pas trop vite à la conclusion que quelque chose est impossible parce que vous ne voyez pas la solution au problème.

Nous sommes beaucoup à souffrir de cette forme de pessimisme. Imaginez un instant que vous pourriez remonter le temps… Il y a deux mille ans, les gens vivant à cette époque auraient du mal à s’imaginer notre monde: l’électricité, les voitures, le téléphone, la télévision, les avions et tout ce que nous connaissons tous aujourd’hui, vous et moi, et dont nous ne pourrions pas nous passer.

Personne n’en sait jamais assez pour être pessimiste !

Ce que vous ne pouvez aujourd’hui imaginer sera probablement un fait banal pour ceux qui habiteront notre planète dans deux mille ans !

3 – Soyez bien entouré

Si possible ayez un entourage optimiste, cela vous aidera grandement à voir les choses sous un autre angle. Le pessimisme peut aussi venir de la solitude et de la division, lorsque les liens qui vous unissent aux autres sont coupés, que ce soit avec votre famille, votre groupe d’amis, votre lieu de travail… Les personnes optimistes entretiennent des liens forts avec toutes les personnes qu’ils côtoient. Les optimistes voient l’autre comme une ressource et comme une aide potentielle, pas comme une menace ou un problème. Dans cette optique, les optimistes ne se comparent jamais aux autres.

4 – Il est plus intéressant d’être heureux que d’avoir raison

Posez-vous les questions suivantes…

Ai-je envie d’être heureux, ou plutôt d’avoir raison ?

Qu’est-ce qui est le plus intéressant pour moi ?

Vous avez pour habitude de dire « je te l’avais bien dit » ? Essayez de dire cette petite phrase moins souvent et vous verrez que vos relations changeront en bien. Plus cette petite phrase disparaîtra, et mieux vous serez avec les autres.

5 – Cultivez l’humilité

Apprenez à douter des interprétations négatives par exemple: « je ne suis pas pessimiste, je suis réaliste« . Le pessimisme n’est pas de la lucidité, loin de là ! Essayez de rester humble.

Conclusion

Le mieux pour éviter le pessimisme est de changer de disque et de transformer toutes vos pensées négatives en d’autres, plus constructives et positives. Dans un premier temps, analysez vos sentiments qui vous causent un mal-être. Quels sont ces peurs ou ce mal-être qui vous conduisent à des pensées négatives ? Pourriez-vous changer les choses en pensant différemment ? Pourriez-vous apporter une réponse ajustée à ce problème ou à cette réalité ? Plutôt que de dire « je vais rater« , vous pourriez dire « j’ai travaillé dur, et j’ai tout fait, dans la mesure de mes moyens, pour réussir« . Vous ne devriez pas vous avouer vaincu devant les difficultés. Vous devez apprendre à chercher, et trouver, des alternatives pour surmonter les problèmes. Sachez que ce sont les expériences négatives qui sont un apprentissage pour votre évolution. Lorsque vous avez appris à marcher, vous êtes souvent tombé au début. Malgré tout, vous vous êtes à chaque fois relevé. Si vous aviez abandonné, vous ne marcheriez pas à l’heure actuelle ! La clé est d’accepter la défaite sans se sentir coupable ou frustré.

 

Mon article a-t-il pu vous aider ? Alors, n’hésitez pas à apporter vos témoignages… N’hésitez pas à m’écrire ! N’hésitez pas non plus à partager cet article sur les réseaux sociaux. Merci !

 

Pour avoir tous les détails, il est temps d’acheter un des nombreux livres sur le sujet. De plus si vous achetez un livre par mes liens, vous m’aiderez et vous m’encouragerez à écrire d’autres articles de qualités. Alors, n’hésitez pas !

 

 

Liens vers des ouvrages de référence

Comment devenir un optimiste contagieux (Shawn ACHOR)

Comment devenir un optimiste contagieux

L’optimisme est un état d’esprit. Il est possible de le cultiver, de surmonter le cynisme ambiant et de retrouver dynamisme et inspiration.

Ce n’est pas le succès qui apporte le bonheur mais le bonheur qui entraîne le succès, comme le montrent les dernières recherches en neurosciences. Autrement dit, c’est notre état d’esprit qui change notre vie et favorise la réussite.

Mais comment apprendre à voir son possible dans chaque situation au lieu de s’y noyer ? Comment ne pas sucomber au stress et retrouver confiance en soi ?

Shawn Achor nous aide à remodeler notre cerveau par des exercices simples. Une méthode qui a fait ses preuves et changera durablement votre vie.

Assistant de Tal Ben-Shahar à Harvard, Shawn ACHOR est l’une des figures majeures de la psychologie positive. Il se consacre aujourd’hui à la présenter dans le monde professionnel et est à ce titre appelé dans les plus grandes entreprises du monde.

L’apprentissage du bonheur (Tal BEN-SHAHAR)

L’apprentissage du bonheur

Tal BEN-SHAHAR a enseigné la psychologie positive à Harvard, cours qui a été le plus suivi dans l’histoire de l’université. Ses livres sont traduits dans le monde entier.

Savez-vous ce qu’est la  » théorie du hamburger  » ? Et le  » principe des lasagnes  » ? À travers ces formules aux titres surprenants, Tal Ben-Shahar ne propose rien de moins qu’un manuel sur le bonheur. Mieux profiter du temps présent, adopter des rituels qui changent la vie… Autant de clés, d’outils et de principes pour apprendre à être heureux et, tout simplement, à vivre.

« Voici le livre qui dès sa sortie devrait remonter les bretelles des humeurs tristounettes. » Emmanuelle Blanc – Psychologies

« À l’issue d’une heure et demie de cours sur le bonheur, les étudiants quittent l’amphi en applaudissant, le sourire aux lèvres. » The Boston Globe

Vivre heureux : Psychologie du bonheur (Christophe André)

Vivre heureux : Psychologie du bonheur

Qu’est-ce que le bonheur ? Peut-on apprendre à être heureux ? Quels sont les rapports entre bonheur et malheur ? Certaines personnes sont-elles plus aptes au bonheur que d’autres ? Et vous, où en êtes-vous avec le bonheur ? Parce que nous cherchons tous à être heureux et qu’il n’existe pas un mais des bonheurs, voici un livre concret qui offre les clés pour se bâtir peu à peu une vie plus heureuse !  » Christophe André nous apprend à résister à la tentation du malheur et à ne pas nous laisser grignoter par la morosité. Bref, à cultiver un optimisme heureux.  » Psychologies.

Christophe André est médecin psychiatre à l’hôpital Sainte-Anne, à Paris. Tous ses livres rencontrent un très grand succès, notamment Sérénité, États d’âme, Imparfait, libres et heureux, Vivre heureux ou encore L’Estime de soi.

Et n’oublie pas d’être heureux: Abécédaire de la psychologie positive (Christophe André)

Et n’oublie pas d’être heureux: Abécédaire de la psychologie positive (Poche)

Le bonheur n’est pas un luxe, mais une nécessité.

« La psychologie positive a changé pour moi beaucoup de choses. J’ai compris que mon travail ne consiste pas seulement à réparer ce qui est abîmer dans l’esprit et l’âme de mes patients, mais aussi à les aider à se rendre plus heureux et à mieux savourer l’existence.

La psychologie positive ne se résume pas à de vagues conseils : ce n’est pas un paravent nous incitant à tourner l’attention vers les aspects heureux et joyeux de l’existence, comme s’il suffisait d’espérer qu’elle soit douce ou de nous efforcer de la voir ainsi à tout prix.

C’est plus ambitieux que cela.

A partir de l’étude de ce qui marche bien dans l’esprit, des capacités mentales et émotionnelles qui nous aident à savourer la vie, à résoudre les problèmes, à surmonter l’adversité, il s’agit de travailler à cultiver en nous optimisme, confiance, gratitude, etc. Vivre est une chance. Que nous gâchons bien souvent.

Je suis convaincu que le bonheur peut s’apprendre. Pour une raison simple : je l’ai appris moi-même. » C.André.

Christophe André est médecin psychiatre à l’hôpital Sainte-Anne, à Paris. Tous ses livres rencontrent un très grand succès, notamment Sérénité, États d’âme, Imparfait, libres et heureux, Vivre heureux ou encore L’Estime de soi.

Optimistes !: 20 règles d’or pour voir la vie en rose (Franck Martin)

Optimistes !: 20 règles d’or pour voir la vie en rose

Destiné à tous les amoureux de la vie mais aussi à ceux qui sont sur le point de perdre espoir, cet ouvrage décline, avec douceur et bienveillance, des idées et des méthodes concrètes pour voir la vie en rose. « Je suis responsable de ce que je vis », « Je tire profit de mes mauvaises expériences », « Je vis en mode solution », « J’utilise la force du moment présent »… En 20 règles d’or qu’il a lui-même expérimentées, Franck Martin nous invite, non pas à nous persuader que tout est parfait dans le meilleur des mondes, mais à entraîner notre oeil à mettre l’accent sur le beau dans toute situation. Vous aussi, choisisses de sourire à la vie et rejoignes Franck Martin en découvrant son programme 100 % feel gond !

 

Le livre du blog

En complément à ce blog, j’ai écrit un livre: Santé, bonheur, amitié, Amour : Je me sens épanoui ! » qui vous donne la possibilité supplémentaire d’emporter avec vous, partout où vous irez, les meilleurs conseils pour vous sentir pleinement épanoui ! Cliquez sur l’image ou le lien ci-dessous pour en savoir plus sur mon livre.


Santé Bonheur Amitiés Amour: Je me sens épanoui !

Avez-vous trouvé cet article intéressant? Notez-le ci-dessous.

 

Crédit photo: https://pixabay.com/ (photos libres de droits et gratuites)

 

 

 

Articles de référence

Comment lutter contre le pessimisme?

5 conseils efficaces pour lutter contre le pessimisme

Lutter contre le pessimisme

 

 

Profitez-en pour rester en contact avec nous

La lettre d’information de notre blog a pour finalité de vous envoyer des conseils au travers d’un e-mail d’information mensuel.

Tout comme vous, nous haïssons les spams, et ici votre vie privée est respectée: Votre adresse email ne sera jamais vendue ou partagée avec qui que ce soit.

Il est également possible de se désinscrire de notre lettre d’information grâce à un lien situé en bas de chaque email reçu.

Merci.

* indique un champ requis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.