0

Comment détecter les menteurs et ne plus se faire avoir ?

Introduction

Nous mentons tous, et très souvent. Que ce soit de petits ou de gros mensonges, l’être humain ment depuis toujours et régulièrement. Savez-vous reconnaître les signes qui montrent que quelqu’un vous ment ? Ne plus se faire avoir lorsque quelqu’un nous raconte un mensonge, ce n’est pas donné à tout le monde. Certains signes sont évidents tandis que d’autres le sont moins. Être capable de reconnaître les gestes, les mimiques et les mots qui trahissent un menteur est un avantage énorme. Il y a des petits trucs pour détecter quelqu’un qui vous ment et ne plus vous faire piéger. Voici donc quelques moyens simples pour reconnaître les menteurs, les démasquer et attraper les mensonges.

D’après une étude sur le mensonge menée par des chercheurs de l’Université du Massachussets :

  • Dès les 10 premières minutes de leur rencontre, deux étrangers se mentent.
  • Un couple marié se ment environ une fois sur dix.
  • Un célibataire ment une fois sur trois.
  • En moyenne, un adolescent ment à ses parents une fois sur cinq.

Comment détecter les menteurs ?

Nos expressions corporelles et notre façon de parler nous trahissent lorsque nous mentons. Nous pouvons arriver à détecter cinquante-quatre pour cent des mensonges qu’on nous raconte. Avec ces quelques trucs, vous pourrez bientôt reconnaître jusqu’à nonante pour cent des mensonges… Ces quelques astuces vont vous permettre de déceler les mensonges qu’on vous raconte quand on n’a pas envie ou qu’on a peur de vous dire la vérité. Retenez-les pour améliorer votre propre détecteur de mensonge.

 

1 Les fausses émotions

Aussi bon menteur qu’on peut être, il est presque impossible de démontrer sincèrement des vraies émotions à travers un mensonge. Ainsi, un sourire forcé se verra tout de suite. Même chose pour quelqu’un qui se met en colère ou qui est faussement triste. Si ces émotions ne sont pas réellement ressenties, ça paraîtra. Il est quasiment impossible de reproduire un sourire spontané. Si le menteur est amené à vous sourire, il ne saura retranscrire cette émotion spontanée. Quand on ment les émotions sont fausses car elles n’ont aucun lien avec la vérité. Un sourire forcé ressemble à celui des photos où seule la bouche sourit. Quand on fait un vrai sourire, les yeux se contractent à cause de l’émotion produite et des petites rides apparaissent au coin des yeux. Un vrai sourire se voit dans le regard.

 

2 Le langage corporel nous raconte beaucoup de choses

Quelqu’un qui vous veut du bien aura tendance à pointer ses pieds vers vous et à parler à bras ouverts. Un menteur aura tendance à avoir une attitude négative avec les bras croisés (être « fermé ») et les pieds qui pointent vers l’extérieur. Les menteurs bougent souvent, se détournent de la personne à qui ils parlent, clignotent rapidement des yeux, sourient moins et ils changent le ton de leur voix. Un menteur va essayer de ne pas révéler trop d’informations. Parfois les gens s’agitent trop quand ils mentent.

 

3 Un menteur prend de la distance avec les faits reprochés

Choisir de prendre de la distance pour nous faire croire, par exemple, qu’on connaît à peine une personne ou qu’on ne se souvient même pas de son nom…

 

4 Un menteur utilise des expressions précises et restrictives

Utiliser par exemple : « Pour te dire la vérité…« .

 

5 Un menteur répète la question avant d’y répondre

Pour lui permettre de gagner du temps et pour formuler sa réponse sa réponse, le menteur répète la question. Une personne qui raconte la vérité sera plus spontanée, ses mots viennent facilement.

 

6 Un menteur vous regarde trop longtemps dans les yeux

Un menteur essaie de vous convaincre et va y mettre plus d’effort. Garder le contact trop longtemps est un des signes qui ne trompent pas. Une personne qui raconte la vérité ne garde que très peu de temps le contact quand elle vous regarde dans les yeux. D’autres personnes au contraire auront le regard fuyant. Ils regarderont un peu partout sauf dans vos yeux. Si habituellement une telle personne n’a aucune difficulté à vous fixer et que soudain elle a un regard fuyant, posez-vous des questions.

 

7 Le menteur donne trop de détails

Un menteur va un peu trop forcer sur les détails pour prouver son mensonge, et c’est peu naturel. Les menteurs fournissent de nombreux détails sans qu’on leur demande. Ils pensent qu’en embellissant leur histoire, celle-ci sera plus crédible. Souvent, donner trop de détails est une façon de camoufler la réalité. Plus l’histoire est élaborée, plus il est probable qu’elle soit fabriquée de toutes pièces.

 

8 Un menteur n’arrivera pas à raconter son histoire à l’envers

Une technique qui est utilisée par les meilleurs enquêteurs de la police est de poser des questions en inversant la chronologie des faits. Et un menteur aura très difficile de raconter son histoire en commençant par la fin.

 

9 Un menteur est sur la défensive

Un menteur fera tout pour détourner votre attention et se mettra en colère si vous avez des doutes sur son innocence. Les gens qui disent la vérité ont tendance à faire l’inverse. Cela deviendra évident pour vous quand vous essaierez d’avoir une conversation avec une personne et que celle-ci essaiera de changer de sujet ou d’orienter la conversation dans une direction différente.

 

10 Un menteur raconte des histoires incohérentes

Est-ce que l’histoire de votre interlocuteur est cohérente et logique ? Même si la personne devant nous parle avec assurance et précision, si ce qu’il/elle dit n’a pas de sens, ne vous demandez pas si c’est vous qui interprétez mal ! Demandez au menteur de répéter son histoire. Si elle est fabriquée, il peut être très difficile pour lui de se rappeler de tous les détails qu’il vous a donnés la première fois. La personne sera certainement mal à l’aise et s’inquiétera de ce qu’elle vous dira quand vous lui demanderez de redonner les détails de la première fois.

 

11 Certaines personnes transpirent plus quand elles mentent

La mesure de la transpiration est un marqueur du détecteur de mensonges, mais on ne peut pas se fier uniquement à cette indication si une personne est en train de mentir. Certaines personnes transpirent plus quand elles sont nerveuses ou timides. La transpiration ainsi que le rougissement, les tremblements et la difficulté à avaler peuvent clairement mieux indiquer si quelqu’un vous ment.

 

12 Le changement de comportement

Lorsque quelqu’un ment, il a tendance à changer de comportement. Ainsi, quelqu’un qui est généralement calme, deviendra nerveux en mentant, et vice versa.
Il faut donc prendre le temps de se demander si la personne garde un comportement habituel ou si quelque chose a changé. Si l’attitude est bien différente de la normale, c’est qu’il y a anguille sous roche.

 

13 Les micro-expressions

Si la personne en train de mentir semble contente, pour un très court moment, elle laissera voir sa véritable émotion. Il s’agit d’un quart de seconde. Difficile donc de s’en apercevoir. Nonante neuf pour cent des gens sont incapables de déceler une émotion cachée. Certaines personnes ont tendance à sentir si quelqu’un ment, et c’est généralement parce qu’elles voient une micro-expression. La micro-expression est rapide. La plupart du temps il est facile de dire quand quelqu’un vous ment parce que vous le sentez et vous savez que la personne n’est pas honnête à cent pour cent avec vous.

 

Voilà, si vous commencez à regarder de plus près le comportement et les mouvements d’une personne qui vous parle, vous remarquer des choses beaucoup plus facilement. Les menteurs sont faciles à repérer lorsque vous suivez ces quelques règles et que vous commencez à mieux observer la personne à qui vous parlez.

N’hésitez pas à apporter vos témoignages… Cet article a-t-il pu vous aider à comprendre ? N’hésitez pas à nous écrire ! N’hésitez pas à partager cet article dans les réseaux sociaux si vous pensez qu’il pourrait aider d’autres personnes.

 

Avez-vous trouvé cet article intéressant? Notez-le ci-dessous.

 

Crédit photo: https://pixabay.com/ (photos libres de droit et gratuites)

 

Pour avoir tous les détails, il est temps d’acheter un des nombreux livres sur le sujet. De plus si vous achetez un livre via mes liens, vous m’aiderez et vous m’encouragerez à écrire d’autres articles de qualités. Alors, n’hésitez pas !

 

Liens vers des ouvrages de référence

« Psychologie du menteur »

Psychologie du menteur

Les femmes mentent-elles mieux que les hommes ? Et les adultes mieux que les enfants ? Un menteur a-t-il nécessairement le regard fuyant et le débit hésitant ? Altruistes ou égoïstes, planifiés ou spontanés, gratuits ou intéressés, les mensonges font partie de la vie quotidienne : petits mensonges en couple, en famille ou entre amis ; grands mensonges en politique ou en affaires… S’appuyant sur les résultats de recherches inédites, Claudine Biland livre ici tous les secrets pour ne plus être dupe et apprendre à devenir un chasseur de mensonges averti et efficace.

« Vous mentez ! Détecter le mensonge et démasquer les menteurs »

Vous mentez ! Détecter le mensonge et démasquer les menteurs

Les hommes se grattent le nez quand ils mentent, les femmes évitent le contact oculaire quand elles bluffent, nos enfants sont de piètres menteurs… Ces affirmations sont fausses, comme beaucoup d’autres d’ailleurs ! Détecter le mensonge est complexe et souvent plus difficile qu on ne l’imagine. Cependant, avec des outils éprouvés scientifiquement la tâche devient plus aisée et l’analyse plus précise. Mais ce n’est pas tout ! Quand on sait qu’une personne nous ment, comment la faire avouer ? Comment décrypter son comportement et poser les bonnes questions ? Dans cet ouvrage émaillé d’anecdotes vibrantes et réjouissantes, Marwan Mery livre sans retenue les techniques qu’il a utilisées durant vingt ans lors de négociations complexes, interrogatoires et entretiens à forts enjeux. Vous verrez qu’il existe des armes redoutables pour détecter le mensonge, démasquer les menteurs et obtenir la vérité.

« Je sais que vous mentez ! L’art de détecter ceux qui vous trompent »

Je sais que vous mentez ! : L’art de détecter ceux qui vous trompent

Expert renommé des émotions et du langage non verbal, Paul Ekman révèle les résultats de ses recherches les plus récentes sur les mensonges et les méthodes pour les débusquer. Il dévoile ici les indices de comportement et les signaux qui permettent de détecter avec exactitude mensonge, duperie, tromperie et bluff. Ses découvertes sont utilisées par la CIA et le FBI. Devenez aussi habile qu’un agent des services secrets en reconnaissant les mots, les émotions, les intonations, les gestes et les micro-expressions que les menteurs et les manipulateurs émettent sans le savoir.

« Du mensonge à l’aveu »

Du mensonge à l’aveu

Découvrez comment mener les entretiens et évaluer la crédibilité des témoignages : Détectez le mensonge à travers l’analyse déclarative (critères et grille d’évaluation psycholinguistique, récit, lexique, syntaxe) et comportementale (études vocale, corporelle et faciale), adaptez votre propre attitude, interrogez de façon pertinente et favorisez le recueil de la confession grâce à une stratégie de négociation adaptée à l’interlocuteur. Les méthodes les plus efficaces au service de la Vérité.

Vous pouvez rester en contact avec nous

La lettre d’information de notre blog a pour finalité de vous envoyer des conseils au travers d’un e-mail d’information mensuel.

Tout comme vous, nous haïssons les spams, et ici votre vie privée est respectée: Votre adresse email ne sera jamais vendue ou partagée avec qui que ce soit.

Il est également possible de se désinscrire de notre lettre d’information grâce à un lien situé en bas de chaque email reçu.

Merci.

* indique un champ requis


 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.